ECCHA

Francine Muyumba-activistes pro démocratie: ECCHA se dit non concerné par cette rencontre

Dans sa mise au point du vendredi 30 mars 2018, l’Engagement Citoyen pour le Changement (ECCHA) réaffirme sa détermination et son attachement à la promotion des valeurs humaines, éthiques et morales. Laquelle promotion prohibe la participation de ses militants à toutes actions impliquant délicatessement les sociétaires du système politico-médiocres concourant à leurs intérêts personnels au détriment de ceux du peuple congolais.

Cette réaction fait suite à l’impasse socio-politique qui prévaut en RDC et les rumeurs qui raisonnent au sein de l’opinion publique tant nationale qu’internationale au sujet de la rencontre entre Francine Muyumba, Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse et un groupe d’activistes pro-démocratie.

En effet, ECCHA-RDC souligne et confirme sa non-participation ni de loin, encore moins à la dite cérémonie qu’elle qualifie de noire et n’entretient aucune relation ou diplomatie avec la mouvance Kabiliste.

Par ailleurs, elle réaffirme sa détermination et son attachement à la promotion des valeurs humaines, éthiques et morales, laquelle prohibent la participation de ses militants à toutes actions impliquant délicatessement les sociétaires du système politico-médiocres concourant à leurs intérêts personnels au détriment de ceux du peuple congolais.

A cet effet, ECCHA-RDC réaffirme également son attachement indéfectible à son alternative sur une transition Sans Joseph Kabila.  D’où, ce mouvement pro-démocratie ne participera à une initiative malencontreuse consistant à rencontrer le Président de la République, étant donné que cela ne joint plus de la sympathie des citoyens Congolais au regard de son illégitimité.

Judith Asina

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Consultations politiques:Le Cafco sous la houlette de sa Coordinatrice, Grâce Lula reçut par la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka

Gouvernement/Le cadre permanent de concertation de la femme congolaise: « Nous serons les béquilles sur lesquelles la Première ministre va se reposer »

Le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (Cafco) a pris la ferme résolution …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire