Coronavirus --

RDC/Covid-19: Un groupe des honorables propose un plan de gestion de crise au gouvernement (Déclaration)

Un groupe des honorables députés Nationaux et une sénatrice élus de différentes circonscriptions met leurs mains à la pâte dans la proposition des pistes de solutions nécessaires et urgentes au gouvernement pour mieux gérer la crise sanitaire en République démocratique du Congo.

Il s’agit des honorables députés Nationaux Claudel LUBAYA élu du Kasaï Central, Juvenal MUNUBO élu du Nord Kivu, Patrick MUYAYA élu Kinshasa et la sénatrice Francine MUYUMBA élue du Haut Katanga.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 23 mars à Kinshasa, ces derniers demandent au chef de l’État Félix Tshikedi, d’évaluer et renforcer les mesures déjà édictées en proclamant un état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Signalons que le chef de l’État a convoqué une réunion urgente qu’il présidera ce lundi 23 mars pour évaluer la gestion de cette crise.

Jules Ninda

Voici l’intégralité de leur déclaration :

FACE A LA MENACE PERSISTANTE DE PROPAGATION DU CORONAVIRUS,

PRENDRE LA MESURE DE LA GRAVITÉ DE LA SITUATION ET AGIR EN CONSÉQUENCE

Notre pays, la RDC, fait face, depuis la semaine dernière, à une crise sanitaire majeure liée à la pandémie du Coronavirus, qui fait des ravages à travers le monde. Plusieurs cas testés positifs sont signalés à Kinshasa et depuis hier, des nouvelles alarmantes nous parviennent de la Province du Haut-Katanga.

Nous avons salué, à juste titre, les mesures annoncées jeudi dernier par le Président de la République et qui visent à préserver les vies de nos concitoyens en réduisant les risques de propagation du virus.

Le moment que traverse notre nation est grave, autant qu’inédit. Nous exprimons notre soutien sans faille aux personnels soignants, et à toutes les personnes, chacun à son niveau, engagées en première ligne dans cette lutte contre le virus, ainsi que nos pensées les plus solidaires aux Congolaises et Congolais touchés par cette épidémie historique.

Nous sommes extrêmement préoccupés par le risque de transmission communautaire du virus à la suite des flux migratoires entre Kinshasa et le reste du pays et du non-respect des mesures précitées.

Nous appelons l’ensemble de nos compatriotes, et principalement les autorités étatiques à tous les niveaux de responsabilité, à prendre la mesure de la gravité de la menace qui pèse sur la vie de notre nation et à agir en conséquence et sans atermoiement. De nos choix collectifs et individuels en ce moment crucial dépendra notre sort.

C’est pourquoi, pour permettre de limiter la chaîne de contagion et rendre efficiente la riposte à l’échelle nationale, nous demandons instamment au Président de la République, Garant de la Nation, d’évaluer et de renforcer les mesures déjà édictées en les complétant par les décisions suivantes :

  • proclamer l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national ;
  • suspendre les trafics aérien, lacustre, fluvial et terrestre ainsi que tous les mouvements des personnes vers l’intérieur du pays et mettre en place un dispositif de filtrage entre Kinshasa – Bandundu et Kinshasa – Kongo Central et ne retenir que les trafics de marchandises indispensables sous réserve de contrôles sanitaires par les autorités compétentes ;
  • placer Kinshasa, la capitale nationale, en quarantaine et l’isoler du reste du pays ;
  • rendre effective et opérationnelle la riposte et mettre à sa disposition des ressources humaines, matérielles, logistiques et financières conséquentes ;
  • réquisitionner les vivres non périssables pour en assurer la régulation à fin d’éviter la pénurie et la montée des prix au regard du maigre pouvoir d’achat de nos populations ;
  • réquisitionner les médias tant publics que privés et les utiliser à des fins de sensibilisation aux consignes sanitaires et au respect des mesures édictées ;
  • envisager le confinement progressif des populations et ouvrir des couloirs humanitaires et de sécurité pour faire face aux besoins spécifiques de gestion de la pandémie.

Fait à Kinshasa, le 23 mars 2020

Honorable LUBAYA Claudel André, Député National, élu de la circonscription de Kananga/Kasaï Central

Honorable MUYUMBA NKANGA Francine, Sénatrice, élue du Haut Katanga

Honorable MUNUBO MUBI Juvénal, Député National, élu de la circonscription de Walikale/Nord-Kivu

Honorable MUYAYA KATEMBWE Patrick, Député National, élu de la circonscription de la Funa/Kinshasa

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire