Ifasic

Ifasic : La reprise de cours renvoyée sinedie et conditionnée

L’ Assemblée générale extraordinaire de l’ Association des professeurs de l’Institut facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (API) tenue ce mercredi 22 janvier s’est achevée sur un bon nombre de recommandations. Mais aucune date n’a été communiquée pour la reprise de cours et celle-ci est conditionnée par des conditions essentiellement la sécurisation du site et de l’ensemble du personnel, l’identification des étudiants inscrits régulièrement et en ordre de paiement et le mea culpa public de la coordination estudiantine.

Les étudiants de l’Ifasic doivent encore patienter pour la reprise de cours. Ils sont pour le moment contrariés par le communiqué officiel de l’API qui est teinté de plusieurs recommandations et portant les signatures de professeurs Bernard Munsoko et Alexis Mbikayi.

Pour que les activités reprennent, il faut entre autres la sécurisation garantie tant du site que de l’ensemble du personnel, l’identification de tous les étudiants inscrits en bonne et due forme et la demande publique du pardon par les étudiants via leur coordination. Une reconnaissance de leur tort après le préjudice moral et psychologique subi par la communauté universitaire de l’Ifasic.

En outre, cette structure des professeurs qui a condamné avec la dernière énergie le comportement indigne affiché par certains étudiants inciviques, a appuyé la décision prise par le Comité de gestion. Celle d’exclusion de trois étudiants fauteurs de troubles, le lundi 20 janvier dernier.

Tout en étant solidaire avec les associations des professeurs de toutes les universités du pays victimes du comportement négatif des étudiants, l’ API exige au pouvoir public de dédommager le cas échéant les enseignants dont les biens ont subi une dégradation.

l’API a saisi la balle au bond pour en appeler au Gouvernement de la République, la remise en question du Comité de Partenariat ( Copa) et le paiement régulier des frais de fonctionnement des établissements publics.

Pour rappel les étudiants de l’Ifasic ont protesté au sein de leur alma mater le lundi 20 janvier dernier suite à la hausse des frais académiques.

Les classes de recrutement (G1 et L1) doivent payer la somme de 588.000fc soit 345 USD et les classes montantes ( G2,G3 et L2) doivent débourser 510.000fc soit 300 USD.

L’année académique 2018-2019 a vu les mêmes étudiants payés respectivement 341.000fc ( G1 et L1) et 322.000fc ( G2,G3 et L2).

Ce vent de contestation de la majoration des frais académiques a débuté avec l’Université de Kinshasa à dater du lundi 06 janvier dernier où hélas des étudiants censés être de futurs cadres ont saccagé les biens communs.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Décès de l'apôtre Emmanuel Mbiye à Paris en France

RDC : Prof Doudou Kaganda retrace les causes et conséquences des conflits intercommunautaires dans le Sud-Kivu

La Province du Sud-Kivu est l’une des provinces de la République Démocratique du Congo touchées …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire