Ifasic

[Hausse des frais académiques et reprise de cours] Ifasic : l’Assemblée générale extraordinaire ce mercredi pour lever l’équivoque

Les professeurs de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (Ifasic) seront en Assemblée générale extraordinaire ce mercredi 22 janvier pour lever l’équivoque sur la hausse des frais académiques et la reprise de cours. C’est ce qu’a confié le Chargé de communication de cet alma mater suite à la protestation des étudiants le lundi dernier.

Tous les regards seront rivés sur l’Assemblée générale extraordinaire que vont tenir les professeurs de l’Ifasic aujourd’hui.

Ces professionnels de la craie tenteront de dissiper tout mal entendu sur la situation qui prévaut dans leur Institut dans la mesure où les activités ont été suspendues le lundi 20 janvier.

Une décision prise suite à la manifestation des étudiants contre la majoration des frais académiques dans toutes promotions.

« Les professeurs vont se réunir ce mercredi en Assemblée générale extraordinaire pour se prononcer sur la suite à donner à cette contestation. Les activités sont respectivement suspendues jusqu’à nouvel ordre, le temps que les professeurs se réunissent, les différents services chargés des enquêtes puissent faire leur travail. Il y a quelques meneurs qui ont été identifiés et verbalisés« , a affirmé le Chargé de Communication de l’Ifasic, Léon Mukoko.

Il est revenu sur le raccordement frauduleux du taux des frais académiques et la question des frais connexes.

 » Il y a un raccordement frauduleux qui a été fait par rapport à la situation de l’année passée où il y a eu ce fameux taux de 920. Les étudiants pensaient que ce taux était un acquis. Cette année on a changé la donne, tout se fait en franc congolais et au delà des frais fixés on a intégré les frais connexes » , a conclu Léon Mukoko.

CASSES, BAGARRES, PROFESSEURS MENACÉS, L’ ADDITION EST SALÉE

Dans la foulée, trois étudiants de Première Licence ayant franchi la ligne rouge ont été chassés définitivement de l’Ifasic. Il s’agit de Bala Kafuba (L1 JPE), Elenga Lekandelo Joyeux (L1 Gestion des Entreprises de Presse) et Luzolo Lukaya Ousama (L1JPE). Ils ont accusé d’être à la base du mouvement insurrectionnel en entrant dans des auditoires pour perturber les cours et à boycotter les enseignements.

Il sied de noter qu’il y a eu des casses, des jets de pierres, la bagarre entre étudiants surtout entre ceux de L1 et G3, des coups et blessures.

Le professeur Rigobert Munkeni et recteur de surcroît a été dérangé par quelques étudiants lorsqu’il dispensait le cours en Première Licence Politique extérieure.
C’était le cas pour le professeur Bernard Munsoko qui enseignait la RTV en Premier Graduat. Il s’est vu d’ailleurs balancer certains sachets d’eau pure selon des témoins.

Cette année académique les apprenants de classes de recrutement (G1 et L1) vont payer 588.000fc et non 341.000fc comme l’année académique 2018-2019.

Ceux de classes montantes (G2, G3 et L2) doivent payer 510.000fc et non plus 322.000fc.
Une mesure prise au cours d’une réunion par le Conseil des Partenaires le mercredi 15 janvier dernier.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Sylvano Kasongo et les journalistes

Incidents de la marche du 15 septembre : des journalistes trouvent un compromis avec le Général Kasongo

Le Commissaire provincial de la Police ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo a reçu …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire