Madame le PG du Sud-Kivu Ibalayam Marie Josée

Justice: Quels seraient les effets et causes d’un séjour prolongé de Madame le PG du Sud-Kivu à Kinshasa?

Une absence prolongée de Madame Ibalayam Marie Josée, Procureur générale près la cour d’Appel du Sud-Kivu se fait observer à son cabinet de travail de Bukavu depuis près de deux mois.

Une absence pour des motifs inavoués qui inquiète déjà plus d’un citoyen de cette province qui est sous choc de plusieurs différends opposant d’un côté certains, des mouvements citoyens et l’autorité provinciale, quelques députés et l’exécutif provincial, de l’autre côté.

Quelles seraient les causes possibles de la retenue de cette autorité judiciaire du Sud-Kivu à Kinshasa ?

Certaines sources évoquent pourtant qu’elle serait en mission de service ou en congé de travail. Une thèse non digérée par des organisations des femmes, premières bénéficiaires de ses prestations et services en tant que première femme Procureure Générale en Province du Sud-Kivu parmi les 26 composant la République Démocratique du Congo.

 »Depuis que la PG a pris ses fonctions à Bukavu, il y a de cela près d’une année, soit en juillet 2020, elle n’a ménagée aucun effort pour accompagner les femmes victimes des viols et violences sexuelles et celles basées sur le genre dans le sud Kivu. Nos sources renseignent en plus qu’elle s’est ensuite impliquée dans une lutte contre l’impunité et l’instauration de l’État de droit au Sud Kivu, la lutte contre une mafia organisée au sein de l’administration judiciaire et la Magistrature en province du Sud Kivu et en plus, la lutte contre contre les multiples spoliations des maisons de l’État dont certains Magistrats intouchables et proches de certaines autorités judiciaires à Kinshasa auraient une main mise », indique un média confrère en ligne qui renseigne que la concernée  »aurait même ouvert un dossier disciplinaire contre 3 magistrats, une affaire qui aurait choqué certaines sensibilités qui ont touchées des câbles à Kinshasa ».

Par ailleurs, l’un des Magistrats se dit être proche neveu d’un haut magistrat à Kinshasa à qui il fait des comptes en lien avec les spoliations des maisons de l’État en province, annonce une source des mouvements citoyens.

« Nous avons besoin que maman la PG rentre à Bukavu. Aujourd’hui, plusieurs dossiers judiciaires restent pendants et n’évoluent pas à cause de son absence », s’exclame également une des clientes d’un dossier de volences conjugales que suit de près Madame la PG du Sud-Kivu.

Une absence qui n’est pas également digérée dans les coulisses de la société civile qui exige en toutes urgences le retour de la PG Ibalayam Marie Josée.

 »Trop c’est trop! Qu’elle reprenne vite son poste de travail à Bukavu. Elle est dynamique, elle veut mettre l’État de droit en application et les nostalgiques essaient de mettre un mûr contre son travail. Nous demandons à la Nouvelle Ministre de la Justice de suivre de très prêt cette question, elle est une femme combattante, elle connaît les problèmes des femmes en tant que femme ici de la Magistrature. Madame la Ministre doit diligenter une enquête pour mieux comprendre les raisons du blocage de la PG à Kinshasa pendant une période aussi sensible », dit avec un ton ferme la Coordonnatrice d’une ONG de la place.

Entre temps, certaines indiscrétions laissent entendre que Madame le procureur de la République du Sud-Kivu inquiétait les intérêts particuliers de l’autorité provinciale dans sa manière de traiter certains dossiers. L’une des causes qui la retiendrait peut être dans la capitale congolaise.

Contacté à ce sujet, nos efforts n’ont pas abouti pour obtenir la version officielle de la concernée.

Rédaction Matininfos.net

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

assemblée provinciale de kinshasa

Recrudescence de la Covid-19: l’Assemblée provinciale de Kinshasa suspend les plénières jusqu’à nouvel ordre!

Dans un communiqué signé par l’honorable Junior Nembalemba, l’assemblée Provinciale de Kinshasa annonce la suspension …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire