Godefroid Muamba

Kin Bopeto : Godefroid Muamba fustige la concentration de l’action et du budget exclusivement au niveau de la province

Le président de la Fraternité Mont Amba, Godefroid Muamba, a fustigé, ce mercredi 07 avril, la concentration de l’action et du budget du programme « Kin Bopeto » exclusivement au niveau de la province et de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK). Pourtant en mettant de côté, de vraies instances d’impulsion du développement à la base qui sont les rues, avenues, les quartiers et les communes.

Après avoir regardé la vidéo qui ne cesse de créer la polémique sur les réseaux suite à la réaction du vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Néron Mbungu chargeant Gentiny Ngobila, le gouverneur de cette province sur l’échec du programme « Kin Bopeto », Godefroid Muamba n’est pas resté aphone.

Le numéro 1 de la Fraternité Mont Amba, ne se dit pas stupéfait de l’échec cuisant du programme « Kin Bopeto » dans la mesure où il n’a pas fait l’objet d’un budget au niveau à la base. Ce programme n’a pas récolté le succès escompté car sa conception contraste avec la vision de son développement.

« J’ai écrit une lettre au gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila le 0 2 novembre. Une autre correspondance a été envoyée le 10 décembre à Gode Mpoyi, président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Les deux autorités ont fait la sourde oreille. Le programme Kin Bopeto a échoué dès sa conception et la vision de son développement. Son budget n’était pas à la hauteur. Le budget n’était concentré que pour la province en lieu et place des communes, quartiers, avenues à la base« , a indiqué Godefroid Muamba.

« Le problème avec nos autorités provinciales c’est qu’elles ne voient que les intérêts. L’ Hôtel de ville de Kinshasa et l’APK n’ont pas une bonne politique de planification. Comment peut-on développer cette grande province ? Bien au contraire, cette façon de faire contribue à enfoncer les Kinois dans la pauvreté« , a-t-il poursuivi.

À en croire, Néron Mbungu, il n’a pas été associé dans ce programme et les retombées de cette situation qui laisse à désirer sont à mettre dans le dos de son titulaire. Il a affirmé que C’est « un mort-né sans planification« .

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Muhindo Nzangi

ESU: 16 universités jugées viables pour organiser les études dans la faculté de médecine!

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universiade (ESU) Muhindo Nzangi Butondo a, dans une note …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire