La RDC va lutter pour se qualifier pour la CDM 2022

La RDC va lutter pour se qualifier pour la CDM 2022

La République démocratique du Congo va avoir beaucoup d’ambitions pour la prochaine Coupe du Monde 2022. En effet, l’équipe est de plus en plus performante, avec énormément de concurrence, et rêve de représenter l’Afrique au Qatar, en 2022.

 Le football africain a de beaux jours devant lui. En effet, le sport est sans cesse en progression sur le continent et les équipes postulent, petit à petit, aux meilleures places mondiales. Si les grandes nations européennes et sud-américaines sont encore loin devant, certaines formations africaines poussent pour se faire une place à l’image de l’Algérie et du Sénégal. Les deux derniers finalistes de la CAN (remportée par les Fennecs) peuvent également compter sur de nombreux bi-nationaux, formés pour la plupart en France, pour venir renforcer leurs rangs. On peut notamment citer Kalidou Koulibaly et Mbaye Niang pour les Sénégalais, et Yacine Brahimi ou Ismaël Bennacer, pour ne citer qu’eux, dans les rangs algériens.

La République démocratique du Congo s’appuie, aussi, de plus en plus sur les joueurs formés en Europe, en particulier dans l’Hexagone. Ces derniers mois, les Léopards ont enregistré les arrivées d’Axel Disasi (22 ans) en sélection, tout comme, Yoane Wissa, Samuel Moutoussamy. Ces derniers sont tous passés par le territoire français pour leur formation. Pour Disasi, arrivé à Monaco cet été contre plus de 13 millions d’euros, c’est le Stade de Reims qui lui a tout appris et qui lui a offert ses premières minutes en professionnel. Mais l’un des leaders offensifs de la sélection devrait être, à coup sur, Gaël Kakuta.

Le milieu offensif de 29 ans, arrivé à Lens cet été après un passage à Amiens, ne compte pourtant que 5 sélections avec les Léopards, la dernière remontant à octobre 2018. Pourtant, c’est l’un des congolais les plus en forme ces derniers mois, encore plus depuis son arrivée à Lens. Éblouissant sous es joueurs de son club formateur, le gaucher a retrouvé toutes ses capacités et toutes ses forces balle au pied depuis sa signature dans le Nord : 4 buts, 1 passe décisive en 6 matchs de L1. Résultat, ses prestations pourraient lui permettre de retrouver la sélection et d’être appelé, pour la première fois, par Christian N’Sengi Biembe, le sélectionneur.

Pour la prochaine Coupe du Monde 2022, les paris sportifs les paris sportifs sont déjà ouverts afin de miser sur le futur vainqueur. Même si le temps est encore long avant le lancement de la compétition (2 ans), cela n’empêche pas de connaitre les premiers favoris : la France et le Brésil avec une cote de 7,50. Pour la RDC, la cote est beaucoup beaucoup plus grosse : 2501.

Évidemment, les Guépards ne font même pas partis des Outsider, d’autant plus que la qualification n’est pas du tout acquise puisque les éliminatoires n’ont pas commencé. Mais avec les derniers résultats de la sélection, et notamment le match nul face au Maroc 1-1 lors du rassemblement du mois d’octobre, les Guépards auront leur mot à dire pour représenter le continent africain au Mondial. À eux de progresser et de faire bloc pour arracher un rêve.

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Sindika Dokolo est décédé (48 ans) par noyade ce jeudi à Dubaï

RDC : NASDAQ a rendu un vibrant hommage à Sindika Dokolo à New-York

L’indice boursier américain NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotations) a rendu un un …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire