RDC-RWANDA

L’Etat Rwandais ne doit pas router par force des réfugiés vers la RDC (Communiqué IRDH)

(Goma, Kinshasa, Lubumbashi, le 11 janvier 2023). Le Réseau Contre le Terrorisme en RDC (RCT) est vivement préoccupé par le discours du Président rwandais, annonçant la contrainte par la force des réfugiés à prendre la destination de la République Démocratique du Congo (RDC).

« Ce n’est pas le problème du Rwanda. Et nous allons faire en sorte que tout le monde se rende compte que ce n’est pas le problème du Rwanda ».

En effet, devant le parlement de son pays, le Président KAGAME a annoncé, le 09 janvier dernier, que le Rwanda est fatigué de la présence des réfugiés qui chercheraient à sauver leurs vies, en fuyant vers le RWANDA.

« Tous ceux qui pensent que c’est le problème du Rwanda et non pas celui du Congo, premièrement, retirez les Congolais qui sont ici. Ceux qui arrivent tous les jours […] ».

Bizarrement, après avoir justifié l’agression de la RDC, au motif de protéger des personnes d’origines rwandaises, Paul KAGAME surprend : « Je refuse que le Rwanda supporte ce fardeau ».

L’annonce du Président rwandais intervient dans le contexte où son pays vient de signer un Accord avec la Grande Bretagne, afin que des demandeurs d’asiles non désirés en Angleterre soient déportés vers le Rwanda qui déciderait de leurs sorts.

La communauté internationale a déjà largement dénoncé une forte présence militaire rwandaise sous couvert du M23, à la base des déplacements massifs des populations autochtones, au Kivu. Il est à craindre que le RWANDA ne fasse le ménage pour des réfugiés venant d’Angleterre, en même temps qu’il occupe des terres conquises en RDC, avec des civils venant du Rwanda.

FIN

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC: Les vendeurs d'eau des camions citernes du Nord-Kivu en grève

RDC: Les vendeurs d’eau des camions citernes du Nord-Kivu en grève

Les vendeurs d’eau en grève depuis le samedi 06 juillet 2024 suite aux tracasseries routières …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire