Tshisekedi et Katumbi

RDC : Guerre ouverte entre Fatshi et Katumbi!

La guerre froide qui existerait entre le chef de l’État Félix Tshisekedi et l’autorité morale du parti Ensemble pour la République depuis le partage du gâteau de l’Union sacrée, risque d’éclater par la proposition de loi de Noël Tshiani déposée depuis jeudi 08 juillet dernier à la chambre basse du parlement par le député national Nsingi Pululu.

Selon les analystes politiques, la division entre Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi est en gestation et ce, au cas où le Bureau de l’Assemblée Nationale inscrit cette loi à l’ordre du jour pour son examen lors de la prochaine session de septembre.

Le dépôt de cette proposition de loi déclenche un ring entre ces deux leaders politiques, or, sans nul doute, l’Union Sacrée est constituée en grande partie par les députés nationaux de Moïse Katumbi.

Du côté du parti Ensemble pour la République, cette loi est une « insulte » à l’endroit de tous les combattants de la liberté, les héros et les martyrs de la démocratie qui sont allés jusqu’au sacrifice suprême pour arracher une altemance démocratique en RDC.

Cette formation politique indique dans un communiqué rendu public ce 09 juillet que nulle part, dans le programme de la coalition de l’Union Sacrée, il n’a été fait la moindre allusion à une telle disposition pour être candidat aux prochaines élections.

Sans hypocrisie, Ensemble pour la République menace de se désolidariser de Félix Tshisekedi dans le cadre de l’Union Sacrée de la Nation si jamais cette loi est inscrite dans le calendrier de la prochaine session et votée à l’Assemblée Nationale.

 »Toute éventuelle inscription au calendrier des travaux de l’Assemblée Nationale de ce texte consacrera la rupture définitive et irréversible au sein de l’Union Sacrée entre les tenants de l’instrumentalisation de la nationalité et du repli identitaire aux fins de conservation du pouvoir et les vėritables républicains qui aspirent à donner au peuple congolais la possibilité de désigner librement ses dirigeants parmi tous leurs compatriotes à la faveur d’élections crédibles, apaisées et inclusives », a souligné le parti de Moïse Katumbi.

D’autres sources renseignent de même qu’une pétition circule déjà à l’Assemblée nationale pour soutenir cette loi et réunit plus de 200 signatures.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Koffi-Olomidé

France : Huit ans de prison requis contre Koffi Olomidé pour agressions sexuelles

Huit ans de prison ferme ont été requis lundi contre la star de la rumba congolaise …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire