ceni -rdc.jpg_large

RDC : le dépôt des dossiers des candidatures pour la présidentielle fixé au 1er septembre 2023

Malgré les contestations de certaines parties prenantes au processus électoral en cours et aussi d’énormes difficultés pour respecter le calendrier électoral, la CENI tient mordicus à avancer.

Après l’ouverture des BRTC pour réceptionner les dossiers des candidatures pour la députation nationale, la députation provinciale et les municipales, la ceni annonce pour le 1 er septembre, l’ouverture des BRTC pour la présidentielle.

Est ce un signe de la détermination de la ceni d organiser coute que coute les élections meme si le départ est biaisé ?
Beaucoup s interrogent encore et dans l’entre temps la ceni avance.

C’est un secret de Polichinelle, seul Félix Tshisekedi, président sortant, a la possibilité de deposer tranquillement ses dossiers. D’autres sont soit poursuivi à l’instar de Matata Ponyo aujourd’hui coincé dans son maniema natal, soit en exil, le cas de Corneille Nangaa, président sortant de la ceni soit encore refuse de se jeter à l’eau, le cas Martin Fayulu qui exige avant tout l’audit externe du fichier électoral et le Fcc de Joseph Kabila qui denonce un coup déjà préparé à l’avance.

Moise Katumbi, pour ne pas le citer est tiraillé entre l’interpellation de son lieutenant, les affaires judiciaires et la loi de la congolite de Noel Tshiani.

La ceni ouvrira-t-elle ses Brtc pour ne recevoir que la candidature de Félix Tshisekedi ? La réponse à cette question, nous l’aurons dans quelques semaines.

La rédaction

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Enfin, un ambassadeur pour représenter le pays au Burundi

Diaspora : Les congolais vivant au Burundi dénoncent les agissements du nouvel ambassadeur

S’enrichir illicitement ou implicitement par tous les moyens nécessaires, c’est le nouveau cheval de bataille …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire