dimanche, 20 octobre 2019
Home / A La Une / RDC : Les réalisations du Conseil Economique et Social seront connues aujourd’hui
Conseil-économique-et-social

RDC : Les réalisations du Conseil Economique et Social seront connues aujourd’hui

Les responsables de cette institution publique ne rechignent donnent rendez-vous aujourd’hui pour présenter les différentes réalisations. A l’actif du Conseil Economique et Social (CES) figure la gratuité de l’enseignement mis en œuvre au cours de la rentrée scolaire 2019-2020 par le Président Felix Tshisekedi.

Ayant accordé priorité à l’Education, le CES est satisfait de voir aujourd’hui la concrétisation de ses propositions avec la gratuité de l’enseignement en RDC.

« En effet, face aux nombreuse urgences qui s’imposaient, le CES a continué à prioriser la restructuration de notre système éducatif. Une université ou une école, ce n’est pas uniquement des bâtiments modernes, mais c’est surtout la qualité de son contenu », a déclaré Jean-Pierre Kiwakana Kamayala qui prêche la revisitation du système éducatif congolais pour l’adapter à aux réalités économique, sociales et culturelles.

Dans un autre registre, le président du CES avait suggéré à l’actuel gouvernement de réserver une attention soutenue, et en toute urgence, à « la menace sécuritaire de l’Etat ; l’encadrement et l’éradication de l’épidémie d’Ebola ; la réflexion sur les initiatives d’intégrations régionales à aligner avec un plan de développement stratégique à même d’assurer la compétitivité et les intérêts supérieurs de la nation ; la digitalisation et la mutation technologique de la société; la pression fiscale et le rôle du secteur privé comme créateur d’emploi».

Toutes ces propositions sont prises en compte par le gouvernement conduit par le Premier ministre Ilunga Ilunkamba.

Il convient aussi d’épingler quelques avis adoptés par le CES, notamment la problématique de la lutte contre la corruption en RDC ; l’émergence de la classe moyenne en RDC ; la problématique du transfèrement des eaux du bassin du hydro- graphique du Congo vers le lac Tchad à travers : le projet Transaqua ; la formation technique et professionnelle ; la stratégie d’amélioration de l’employabilité et de résorption du chômage des jeunes.

Cependant, le CES a fait savoir que d’autres avis sont dans le pipeline de sortie. C’est le cas de la gestion des forêts de la RDC au cœur des enjeux climatiques ; la décentralisation de la RDC 36 ans après : état des lieux et perspectives ; le tourisme durable : une vraie manne pour le développement de la RDC; l’organisation des mutuelles de santé en RDC ; la gestion des déchets en milieux urbains ; la transition de l’économie informelle vers l’économie formelle ; l’évaluation de la richesse matérielle et immatérielle de la RDC.

Il faut signaler que le Conseil économique et social (CES) a été instituée par l’article 208 de la Constitution de la RDC. Et l’investiture de ses 68 premiers membres conseillers est intervenue le 20 décembre 2014. Sa mission consiste à formuler des propositions concrètes pour améliorer le vécu quotidien du Congolais. Et lesdites propositions sont soumises au Gouvernement, au Parlement ou au président de la République.

Judith Asina

Essayer encore

CENI - Nanga et Lumanu

CENI : Des organisations citoyennes disent non au remplacement de Corneille Nangaa par Adolphe Lumanu

Dans un communiqué conjoint, l’Association Africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO), l’Institut de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire