RDC/Table ronde d'évaluation sur l'état de siège au Nord-Kivu et en Ituri : Les participants persistent sur sa levée

RDC/Table ronde d’évaluation sur l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri : Les participants persistent sur sa levée

Après trois jours de débats, constats, analyses et délibérations sur le maintien, la requalification et la levée de l’état de siège en provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, les participants ont réitéré leur demande de la levée pire et simple de l’état de siège.

Ils l’ont exprimé dans une déclaration commune lors de la clôture de la Table Ronde sur l’état de siège en provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri au palais du peuple à Kinshasa tenue du 14 au 16 août 2023.

Au cours de cette déclaration, les participants à ces assises ont également demandé au gouvernement de la République de rétablir les institutions provinciales de deux provinces selon les dispositions constitutionnelles et légales, de renforcer les opérations militaires de grandes envergures en respectant l’unité de commandement, ainsi que de redynamiser et accélérer le P-DDRCS afin de prendre en charge les ex miliciens volontaires au processus de paix.

Ils remercient par ailleurs le Président de la République Félix Tshisekedi et le Premier Ministre Jean Sama Lukonde pour leur accompagnement matériel à travers les différentes missions d’évaluation de l’état de siège dans les deux provinces, malgré les résultats mitigés.

Plusieurs voix se sont levées depuis plus de deux ans pour réclamer la levée de cet état de siège prorogé plus de cinquante fois par les deux chambres du parlement.

Députés nationaux et provinciaux, sénateurs, représentants des forces vives, les confessions religieuses, femmes, jeunes, notables et ressortissants de ces deux provinces ont pris part à cette table ronde d’évaluation de l’état de siège du 14 au 16 août 2023 au palais du peuple à Kinshasa.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Consultations politiques:Le Cafco sous la houlette de sa Coordinatrice, Grâce Lula reçut par la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka

Gouvernement/Le cadre permanent de concertation de la femme congolaise: « Nous serons les béquilles sur lesquelles la Première ministre va se reposer »

Le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (Cafco) a pris la ferme résolution …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire