Home / International / RPDC; comme les leurs
RPDC; comme les leurs

RPDC; comme les leurs

SON Jong Guk, habitant du 6ème Inminban de la Commune Sinhung-dong, No.2 de la Ville Kusong de la Province Phyong-an du Nord de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC), est un blessé de service militaire de catégorie spéciale.

Il menait pourtant une vie heureuse grâce au bienfait de l’Etat, quand il y a quelques années, son épouse fut atteinte d’une gynécopathie difficile à soigner.

Fin novembre de l’année dernière, la maladie s’est aggravée davantage.

La femme médecin traitante de la Clinque est venue faire un examen médical avant de l’évacuer aussitôt à l’Hôpital de la Ville. Le personnel médical de l’Hôpital a procédé à une consultation sérieuse et décidé d’hospitaliser la malade dans la Maternité de Pyongyang.

Ainsi, les époux de SON Jong Guk sont partis pour Pyongyang.

Or, à la Gare de Pyongyang, ils ont été accueillis par une femme inconnue. C’était KIM Jong Ok, chef du 29ème Inminban de la Commune Tongsin-dong No.1 de l’Arrondissement Tongdaewon qui avait appris la nouvelle de leur arrivée par sa fille travaillant dans ladite Maternité.

Pendant l’hospitalisation de la malade, KIM Jong Ok a pris soin d’elle et de son mari avec le sentiment d’être leur sœur.

De même, la vieillarde KIM Son Hwi partageant la même chambre la Maternité s’est occupée de la femme du blessé comme de sa propre fille. Quant à son fils et à sa bru, lorsqu’ ils venaient faire la visite de sa mère, ils apportaient aussi des aliments variés qu’ils avaient préparés avec soin pour celle-là.

Le jour de sortie de la Maternité de sa femme, SON Jong Guk a déclaré; «Les bienfaits de ces gens qui avaient pris soin de nous comme de leurs nous ont fait éprouver une fois de plus la valeur de notre Régime marqué d’affection et de noblesse d’âme.».

Essayer encore

George Floyd

Meurtre d’un noir par la police américaine : l’Union Africaine dénonce le racisme

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA) a condamné ce vendredi la mort …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire