Sama Lukonde Kyenge

Sama Lukonde: départ annoncé !

Il se murmurait, depuis un temps et ce, à en croire des sources concordantes et dignes de foi, qu’un remaniement du gouvernement était très probable. Le discours de Tshisekedi devant le congrès semble, de plus en plus, confirmer cette thèse.

« La plupart des projets en cours du gouvernement souffrent d’un manque de coordination et d’une faiblesse de pilotage », a regretté le chef de l’État, conscient que la situation des congolais n’est pas reluisante.

D’après nos informations, un remaniement est envisagé d’ici février 2022 et que le prochain chef de l’exécutif pourrait être, un ressortissant du grand Kivu ou du grand Equateur.

S’il est vrai que des noms comme Kamerhe ou Bemba avaient circulé, il n’est pas aussi faux que Tshisekedi, qui veut se succéder à lui-même, ne peut avoir un chef du gouvernement qui ferait ombrage à sa candidature.

D’après nos sources, le choix d’un ressortissant du grand Kivu permettrait à Tshisekedi Tshilombo de regagner la confiance de l’électorat de l’Est, après les épisodes de l’arrestation de Kamerhe et l’instauration de l’État de siège qui lui ont ravi la sympathie de la population.

Par ailleurs, le choix pour un chef du gouvernement ressortissant du grand équateur serait motivé par la volonté de Félix Tshisekedi de « satisfaire » Fridolin Ambongo et André Bokundowa. Les deux prélats auraient regretté que le grand équateur ne soit pas bien servi, en ce sens qu’aucun ressortissant de cette espace ne dirige une institution.

Tout compte fait « rien n’est encore décidé mais le dossier est sur la table du chef », apprend-on.

PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

La Fondation Gates rend un vibrant hommage à quatre leaders en leur décernant le prix Goalkeepers Global Goals 2022 pour leurs efforts louables au profit du progrès pour tous

Radhika Batra (Inde), Zahra Joya (Afghanistan), Vanessa Nakate (Ouganda) et Ursula von der Leyen (Allemagne) …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire