Vodaeduc

VODAEDUC : 4 ans de digitalisation et de démocratisation de l’éducation en RDC grâce au pouvoir de la technologie de Vodacom Congo

Lancé en décembre 2017, Vodaeduc est le plus grand programme philanthropique de la Fondation Vodacom Congo qui fournit un contenu éducatif gratuit à près de 150.000 apprenants, 24h/24, et partout en RDC. L’objectif du projet est d’améliorer l’accès à des contenus éducatifs de qualité, d’étendre les capacités d’enseignement et d’apprentissage dans toutes les matières, d’améliorer les compétences numériques chez les jeunes et de contribuer à l’engagement du groupe envers le 4ème Objectif de Développement Durable (ODD) des Nations Unies qui milite pour l’accès à une éducation de qualité pour tous.

Au-delà des aspects pédagogiques de base, Vodaeduc contribue également à l’initiation de la jeunesse à l’utilisation des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) pour ainsi limiter la fracture numérique qui existe actuellement au sein de nos communautés.

  • Des contenus éducatifs variés et adaptés aux standards internationaux

Vodaeduc est la première plateforme pédagogique en RDC qui donne accès à une variété de matériels d’apprentissage standard et national pour les étudiants et les enseignants. Ces ressources éducatives aident particulièrement les élèves finalistes du secondaire dans la préparation des différentes épreuves de l’Examen d’Etat. Sa méthode interactive facilite la compréhension des différentes matières, quelques fois difficiles à assimiler en salle, déclarent certains usagers de cette plateforme.

En terme de contenu standard, la plateforme compte plus de 14500 vidéos doublées, 1800 vidéos sous-titrées et 428 exercices interactifs autour des matières ci-après : Mathématiques, Sciences, Informatique, Economie et Finances ; Vocabulaire et Grammaire ; Anglais conversationnel. En outre, pour aider les adultes à acquérir des compétences numériques et d’entrepreneuriat, la plateforme met à leur disposition des cours de courte durée de la Fondation HP en anglais et français.

Son programme national est composé de 274 vidéos de cours de niveau primaire ; 1000 fiches de préparations des cours pour les professeurs ; plusieurs modules de formation de professeurs ; des cours de français et calcul pour les écoles primaires disponibles dans les langues nationales ; des Items pour la préparation aux examens d’Etat ; ainsi que des contes et récits africains.

  • De grands partenariats pour accroître l’usage de la plateforme Vodaeduc
  1. Collaboration avec la Fondation Bismarck : Bismarck Biyombo, un joueur international de basket-ball américain, originaire de la RDC, s’est associé à la Fondation Vodacom Congo dans le but de mettre en œuvre le projet Vodaeduc dans toutes les écoles soutenues par la Fondation Bismark en RDC. Par ce partenariat, La NBA International Star s’est également engagée à être l’ambassadeur de la plateforme Vodaeduc aux niveaux national et international.
  2. Partenariat avec la Fondation Cédrick Bakambu : la Fondation Vodacom a signé un protocole d’accord avec la Fondation du joueur international congolais, Cédric Bakambu « Bakagoal ». Prévu sur cinq ans, ce partenariat consiste en un financement de la Fondation Cédric Bakambu afin de permettre à la Fondation Vodacom Congo de développer son programme de soutien à l’éducation en RDC.
  3. Partenariats avec quelques écoles réputées en RDC: Vodaeduc c’est aussi plus de 5 classes numériques implantées à Kinshasa, au Nord-Kivu, à Kikwit ainsi que dans le Haut Katanga en collaboration avec certaines écoles volontaires.
  • Des objectifs atteints grâce au pouvoir de la technologie

« La digitalisation et la démocratisation de l’éducation sont des outils indispensables pour assurer la compétitivité nationale et internationale. Par cet outil, Vodacom matérialise sa vision, celle d’une entreprise orientée digital, en donnant accès gratuitement à tous les Congolais, partout et à tout moment, aux contenus éducatifs de qualité. », dixit Madame Pamela Ilunga, DGA de Vodacom Congo.

Selon Madame Viviane Mulenda, Responsable de la Fondation Vodacom Congo : « Par cette plateforme, Vodacom vise à fournir aux apprenants, quel que soit l’âge et le niveau d’éducation, un accès gratuit aux matériels d’apprentissage en ligne et permet aux enseignants de s’aligner au nouveau style d’enseignement pratiqué sous d’autres cieux. L’enjeu est de permettre aux apprenants d’avoir accès à une éducation de qualité à travers les nouvelles technologies de l’information et de la communication. »

Le Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) a recommandé, en début d’année 2020, à tous les élèves d’utiliser la plateforme Vodaeduc durant toute la période de confinement.

Il sied de noter que la RDC est le premier pays d’Afrique francophone à utiliser ce projet de numérisation des contenus éducatifs.

La digitalisation et la démocratisation de l’enseignement sont désormais une réalité en RDC grâce aux partenariats entre de Vodacom Congo, le Ministère de l’Éducation et certains spécialistes de l’éducation aux niveaux national et international.

  • De grandes réalisations en quelques chiffres
  1. Près de 150.000 apprenants ;
  2. Plus de 15.000 vidéos de contenus éducatifs ;
  3. 1000 fiches de préparation des cours pour les professeurs ;
  4. Plus de 428 exercices interactifs ;
  5. 300 tablettes distribuées en RDC ;
  6. 75 bourses d’études universitaires ;
  7. Plus de 5 classes numériques ;
  8. Plusieurs partenariats aux niveaux national et international ;
  9. Plusieurs modules de formation pour les professeurs ;
  10. Des dizaines de cours sur le numérique et l’entrepreneuriat ;
  11. Un Diplôme de mérite, un Trophée et des Médailles – Prix du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel.

Accédez gratuitement aux contenus éducatifs en tapant vodaeduc.vodacom.cd

Les Relations Publiques

Vodacom Congo

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

combattants rebelles route

Consultations de Nairobi: le gouvernement et les groupes armés opposés sur la réintégration des rebelles dans l’armée

Parmi les sujets de discorde : la question de l’intégration dans l’armée des rebelles qui …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire