fbpx
jeudi, 13 décembre 2018
Home / International / Communiqué sur les pourparlers tripartites
corée du nord

Communiqué sur les pourparlers tripartites

Le 9 octobre ont eu lieu à Moscou des pourparlers tripartites RPDC-Chine-Russie, entre CHOE Son Hui en visite en Russie à la tête de la délégation du Ministère des Affaires Etrangères (AE) de la RPDC, GONG Xuanyou, Vice-ministre chinois des AE et représentant spécial chargé du Dossier de la Péninsule coréenne du Gouvernement de la Chine, et Igor MORGULOV, Vice-ministre des AE de la Fédération de Russie.

Y ont été appréciés grandement les efforts énergiques soutenus par la RPDC pour la paix et la stabilité dans la Péninsule coréenne.

Les participants se sont accordés à estimer importante l’adoption des mesures nécessaires pour que la situation actuelle de la Péninsule coréenne continue à évoluer positivement.

De même, ils ont convenu d’établir un système de paix permanent et durable et de renforcer la communication et la coopération pour résoudre raisonnablement tous les problèmes d’intérêt commun, et rendu public un communiqué conjoint en la matière.

Communiqué conjoint

Le 9 octobre a été rendu public au cours des pourparlers tripartites entre les Vice-ministres des AE de la RPDC, de la Fédération de Russie (FR) et de la République Populaire de Chine (RPC) un communiqué commun que voici :

Le 9 octobre, CHOE Son Hui de la RPDC, Igor MORGULOV de la FR et GONG Xuanyou de la RPC, ont négocié le problème de la Péninsule coréenne.

Ils sont tombés d’accord pour que tous les problèmes relatifs à la Péninsule coréenne doivent être réglés par voie pacifique, politique et diplomatique.

Ils ont apprécié hautement les efforts des Etats concernés pour la résolution par voie politique du problème de la Péninsule coréenne et exprimé leur soutien aux négociations RPDC-USA et à celles entre le Nord et le Sud de la Corée.

Ils ont réaffirmé leur volonté de réaliser la dénucléarisation et de mettre en place un système de paix dans la Péninsule coréenne.

Ils se sont accordés à estimer que ces processus soient promus par étapes et de façon simultanée en privilégiant la création de la confiance et accompagnés des mesures correspondantes des Etats concernés.

En remarquant que la RPDC avait pris des mesures de dénucléarisation significatives et pratiques, ils ont été du même avis sur la nécessité pour le Conseil de Sécurité de l’ONU de mettre en marche en temps voulu le processus de régulation des sanctions contre la RPDC.

Ils ont réaffirmé leur position commune contre des sanctions séparées.

De même, ils ont procédé à une discussion détaillée sur la nécessité de renforcer les coopérations bilatérale et multilatérale entre les pays concernés pour établir un système de paix permanent dans la Péninsule coréenne.

Les trois parties ont convenu de poursuivre leur dialogue.

Essayer encore

A l’Usine de Souliers de Wonsan

A l’Usine de Souliers de Wonsan

KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire