jerome munyangi

Covid-19 : le protocole du docteur Jérôme Munyangi en voie d’être subventionné par le FPI

Le protocole du docteur Jérôme Munyangi sur la mise au point d’un remède dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 est en voie de recevoir une subvention du Fonds de promotion de l’industrie ( FPI). Ce, pour poursuivre les recherches et trouver une solution purement congolaise à cette pandémie.

La validation des protocoles par le pool scientifique coordonné par le ministre de la Recherche scientifique José Mpanda reste la condition sinequa non pour accéder au financement du Gouvernement congolais.

Le docteur Jérôme Munyangi est parmi les 5 chercheurs du pays qui ont présenté leurs protocoles au patron de la Recherche scientifique et au ministre de la santé le samedi 30 mai dernier.

Une fois approuvée par le monde scientifique, ce protocole de Munyangi donnera un coup de pouce à l’équipe de riposte contre le coronavirus depuis le mois de mars courant.

Le FPI vient bouger les lignes en donnant ainsi espoir à différents chercheurs Congolais dans tous les domaines. Une motivation et une considération dorénavant qui prennent le dessus sur le mépris de ses dignes fils du pays à la manière de: » Nul ne prophète chez soi ».

Outre Munyangi, il y a le chercheur Kabengele avec son « Doubase C « , un antiviral à large spectre qui a présenté son schéma thérapeutique. 20 autres chercheurs de l’Université de Lubumbashi ont mis au point  » Bela Unilu », avec des vertus préventives et curatives.

Le Dr Vangu Lutete a, lui, proposé « Citroplex-N Fival », un antiviral utilisé en association avec un antipaludéen, un antibiotique, un antipyrétique et un antioxydant.
Par ailleurs, le chercheur Adonis Mpungu Kashasa a focalisé l’attention du Pool scientifique avec son « Sickle Cell Solution » dérivé de 7 plantes naturelles comestibles et riches en polyphénols.

La Covid-19 a touché plus de 3000 personnes au pays du docteur Jean-Jacques Muyembe. On dénombre au moins 70 décès. Plus de 480 personnes sont guéries et au moins 580 cas suspects sont en cours d’investigation.

Gloire BATOMENE

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire