mercredi, 26 juin 2019
Home / International / Le système des soins médicaux gratuits de la RPDC
Au Palais du Soleil de Kumsusan

Le système des soins médicaux gratuits de la RPDC

Avec une économie sous-développée, la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) n’est pas un pays riche. Cependant, dans ce Pays, un système des soins médicaux gratuits (SSMG) d’un très haut niveau est en vigueur depuis un peu plus de 60 ans.

Il est entré en vigueur dans des circonstances très particulières.

Début des années 1950, la RPDC était en pleine guerre (la Guerre de Corée 1950-1953). La Guerre était une épreuve on ne peut plus dure pour la RPDC qui avait à peine moins de 2 ans.

Les ennemis recouraient à une guerre bactériologique en dépit d’une Convention internationale. Un jour, à la nouvelle que des civils innocents mouraient victimes de la guerre bactériologique, l’Eternel Président KIM IL SUNG insiste sur la nécessité de mettre en vigueur un SSMG pour tous, et d’en faire les préparatifs d’une façon substantielle, en disant: «Pour nous, rien n’est plus précieux que la vie du Peuple.» Il donne également des éclaircissements sur les principes à observer pour mettre le SMMG pour tous.

Le Comité Central du Parti du Travail de Corée adopte donc une décision de mettre en vigueur le SSMG pour tous aux frais de l’Etat. Le 13 novembre 1952, le Conseil des Ministres de la RPDC promulgue sa Décision № 203 de mettre en vigueur le SSMG pour le Peuple. Ainsi, dès le 1er janvier 1953, pour la première fois dans l’histoire de la Corée socialiste, le SSMG pour tout le Peuple entre en vigueur.

Bien que ce soit une époque cinglante de guerre, les sollicitudes touchantes de KIM IL SUNG pour le Peuple ont donné naissance à une réalité étonnante qu’est l’entrée en vigueur du SSMG.

Le SSMG de la RPDC est parfait et général pour tous.

L’exemple de l’entrée en vigueur du SSMG par assurance dans les pays développés, on le sait, mais ignore encore qu’en RPDC, tous les habitants ont accès aux soins médicaux gratuits indépendamment de leurs fortune et profession, de la qualité et de la quantité de leur travail fourni, du sexe et de l’âge. On ignore également que dans ce Pays, c’est l’Etat qui prend en charge tous les frais de diagnostic et des soins médicaux, et d’autres frais d’assistance médicale dont les frais d’expérience et de test, ceux de médicaments, frais de soins pendant le séjour hospitalier, ceux de consultation et de vaccination. Que c’est l’Etat qui paie les frais de cure des malades, ceux de déplacement domicile-station de cure, et même les prix des appareils de prothèse.

Toujours en RPDC, en fonction de l’évolution du temps, le niveau du SSMG monte de plus en plus.

Toutes les communes ont leurs cliniques respectives qui ont été transformées en hôpitaux. Donc, même les habitants des hameaux reculés bénéficient des bienfaits d’une assistance médicale gratuite. Un système de responsabilité du médecin par quartier résidentiel étant en vigueur dans toutes les régions du Pays, tous les habitants, qui que ce soient, ont leur propre médecin traitant, ce qui leur permet dès leur naissance de se faire surveiller sur leur santé et de se faire soigner durant toute leur vie.

Le SSMG de la RPDC est garanti par un système d’assistance médicale moderne et efficace.

En RPDC, en 1980, a été adoptée une Loi sur la santé publique à la disposition du Peuple en vue de consolider juridiquement et de développer davantage les réalisations enregistrées dans le travail de la santé publique.

Les hôpitaux populaires de toutes les provinces, villes et arrondissements ont été réaménagés en établissements hospitaliers modernes et multifonctionnels. Toutes les villes et arrondissements sont parvenus à disposer d’une usine de la production des médicaments de grande consommation et de première nécessité; des usines d’instruments médicaux ont été aménagées un peu partout dans le Pays.

Dans le cadre des efforts pour réaliser les objectifs d’une nouvelle étape, soit pour porter la spécialisation de l’assistance médicale à un niveau plus élevé, des hôpitaux spécialisés modernes ont surgi un peu partout dans le Pays. Ces dernières années, dans le Secteur de Munsu (Pyongyang, Capitale de la RPDC) ont été aménagés de nouveaux hôpitaux spécialisés modernes: Hôpital Pédiatrique Okryu, Institut des Glandes Mammaires de la Maternité de Pyongyang, Hôpital d’Odontologie Ryukyong (l’ancienne appellation de Pyongyang, NDLR), Complexe Ophtalmologique Ryukyong, etc. Les étrangers ont été nombreux à s’étonner de voir les malades se faire soigner dans ces magnifiques hôpitaux sans payer un sou.

Des réseaux cohérents et bien équipés d’assistance médicale spécialisée pour enfants, pour femmes, celui d’assistance médicale Coryo (signification de l’antiquité en tant que l’origine de l’appellation de la Corée et le tout 1er Etat unifié, NDLR), ceux d’assistance médicale d’odontologie et d’urgence, couvrent toutes les régions depuis la Capitale jusqu’aux communes via les provinces, villes et arrondissements. Un système de téléassistance médicale par réseau permet même aux habitants des hameaux reculés de se faire soigner par des médecins très compétents des hôpitaux centraux. Le système de responsabilité du médecin par quartier résidentiel ayant été transformé en système de responsabilité du médecin par ménager, il est désormais possible d’améliorer avec plus d’efficacité la santé publique du Peuple.

Le régime sanitaire de la RPDC est reconnu, par l’Organisation Mondiale de la Santé, comme le plus avancé du monde entier.

Essayer encore

KIM JONG UN a reçu une Lettre personnelle du Président américain

KIM JONG UN a reçu une Lettre personnelle du Président américain

Donald TRUMP, Président des Etats-Unis dAmérique, a fait parvenir une Lettre personnelle à KIM JONG …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire