Home / International / L’orientation de la percée de front de KIM JONG UN
Drapeau Corée du Nord

L’orientation de la percée de front de KIM JONG UN

KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), a déclaré le commencement d’une percée de front pour ouvrir une large voie à l’édification du socialisme.

La 5ème Session plénière du 7ème Comité Central du PTC tenue du 28 au 31 décembre 2019 a attiré l’intérêt du monde. Car les rapports RPDC-USA se retournent à la phase de confrontation.

Comme on le sait bien, la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) avait cessé, pour la création de la confiance entre la RPDC et les Etats-Unis, l’essai nucléaire et le lancement d’essai des fusées balistiques intercontinentales et supprimé la base d’essai nucléaire. Mais les Etats-Unis ont répondu à des mesures préalables de haute importance par le renforcement des pressions politique, économique et militaire. Les sanctions et le blocus incessants des forces hostiles constituent une barrière principale qui empêche le progrès de la RPDC.

La Session plénière du PTC fut ainsi convoquée dans le but de prendre des mesures décisives visant à accélérer l’édification du socialisme. Dans son rapport présenté à cette Session plénière, KIM JONG UN a avancé la Ligne consistant à mener décisivement la percée de front en vue de déjouer de façon générale, par la force de la confiance en soi, les manœuvres de sanctions et de blocus des forces hostiles et d’ouvrir une large voie à l’édification du socialisme.

Quelle est l’orientation principale de cette percée de front?

Le front essentiel est le front économique. La tâche immédiate incombant au secteur économique est de satisfaire pleinement les besoins du développement économique et de la vie du Peuple. Pour cela, on doit remettre en ordre les assises économiques du Pays et mettre en jeu toutes les potentialités de production.

Ont été proposées des mesures visant à rajuster les systèmes de l’ordre de l’économie du Pays. Il importe de renforcer le système de responsabilité, le système de prééminence du Cabinet des Ministres, problème d’importance majeure dans les systèmes de travail économique de l’Etat.

Le rapport de la Session plénière a également défini les tâches incombant aux principaux secteurs industriels de l’économie nationale.

Ont été cités des problèmes consistant à améliorer les affaires des secteurs de la science, de l’enseignement et de la santé publique, à mener vigoureusement l’effort pour l’accroissement de la production et l’épargne, et le mouvement en faveur de l’amélioration de la qualité des produits, et à protéger l’environnement écologique et de prendre des mesures strictes pour la prévention des calamités naturelles. On mène la percée de front pour accélérer le progrès dans tous les secteurs économiques et de la vie sociale.

Insistant sur la nécessité de garantir sur les plans politique, diplomatique et militaire la lutte pour franchir de front les difficultés, KIM JONG UN a affirmé; Nous ne cesserons de promouvoir vigoureusement le développement d’armes stratégiques indispensables et préalables pour la sécurité de l’Etat jusqu’au retrait de la politique d’hostilités des Etats-Unis envers notre Pays et à l’établissement dans la Péninsule coréenne d’un système de paix permanent et durable. Le monde verra dans un proche avenir une nouvelle arme stratégique dont se dotera la RPDC.

Si KIM JONG UN a défini les secteurs économiques comme l’orientation principale de la percée de front, c’est que l’édification d’une puissance socialiste est l’objectif principal, peut-on dire. Assurer au Peuple une vie heureuse, c’est l’objectif final. Dans les circonstances d’aujourd’hui caractérisées par la préparation de puissantes forces de la défense nationale, une fois les affaires économiques résolues, les manœuvres de sanctions et de blocus des forces hostiles seront vouées à l’échec.

Essayer encore

La RPDC veut et peut!

La RPDC veut et peut!

Le Polder de l’île Taekye-do construit sur la Mer de l’Ouest de la Corée est …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire