RDC/Journée de la femme de l’entreprise : Le REFEC sensibilise les femmes sur la Résolution 1325 de l’ONU

Des centaines des femmes des entreprises publiques de la République Démocratique du Congo se sont réunies ce vendredi 17 mars 2023 dans la salle polyvalente du Ministère des Affaires Etrangères à Kinshasa pour célébrer la journée nationale de la femme de l’entreprise.

Au cours de cette cérémonie organisée par le Réseau des Femmes des Entreprises du Congo REFEC, différents intervenants ont exposé sur le thème : « Education Numérique Egalitaire pour la paix et l’autonomisation des femmes et filles en RDC ».

Le REFEC sensibilise les femmes sur la Résolution 1325 de l'ONU

Des moments de louange et de partage entre quelques invités et femmes des entreprises congolaises ont marqué également cette journée qui honore la femme en ce mois de mars.

Annie MATUNDU MBAMBI, Présidente régionale de WILPF Afrique a largement démontré la nécessité, pour les femmes, de connaitre leurs droits et devoirs tel que détaillé dans la Résolution 1325 des Nations-Unies.

‘’Chères dames, la Résolution 1325 propose d’instaurer une représentation accrue de la gent féminine à tous les niveaux. Cette Résolution met l’accent sur la responsabilité de tous les pays de poursuivre en justice tous ceux qui sont responsables des crimes envers les femmes. C’est pourquoi, nous devons, chers dames, prendre soin de connaitre l’essentiel de nos droits afin de bien les revendiquer ‘’, a-t-elle souligné.

Commentant les thèmes national et international, Florence BOLOKO, Experte en Genre, a expliqué l’importance de la technologie et du numérique en RDC.

‘’L’espace du numérique est très large aujourd’hui car il ne recouvre pas seulement l’Internet et le web mais aussi les médias mobiles, les environnements numériques et les objets connectés. Le numérique n’est utile que s’il contribue réellement à l’épanouissement de l’individu à travers un apport conséquent à la formation, à l’information et comme un outil pour la production ; il rend possible non seulement la personnalisation « sur mesure » des messages mais aussi l’établissement d’un lien direct avec chaque individu qui fait partie du destinataire d’un message. Le numérique est utile également dans le domaine sécuritaire notamment dans la protection dans la protection des sites et la lutte contre les VBG ‘’, a-t-elle indiqué.

Elle a précisé par ailleurs que le pourcentage de jeunes femmes de 15-24 ans et celui des femmes en général (15 à 49 ans) qui ont utilisé Internet au moins une fois par semaine durant les 3 derniers mois est successivement de 4,8% et 3,6 % contre 16,2% et 11,3% chez les hommes de même âges, selon les résultats des enquêtes du MICSu RDC en 2018. De son coté,

L’occasion faisant le larron, Berthe AKATSHI, Coordonnatrice Générale du REFEC a lancé un message fort à toutes les femmes des entreprises du Congo.

‘’ Mes chères dames d’entreprises, nous devons se dépasser de nos limites afin d’être des actrices principales du principe d « égalités des chances », déclare-t-elle avant d’inviter des partenaires du REFEC de faciliter la tenue des séances de sensibilisation et de vulgarisation de la Résolution 1325 des l’ONU, crédo anonyme et dénominateur commun des femmes du monde, afin de mettre à jour les femmes des entreprises du Congo sur leurs droits et devoirs.

A part cette activité, le REFEC projette une soirée dansante au courant de ce mois de mars pour honorer ses membres des entreprises du Congo.

Etant partenaires officiels du REFEC, le Secrétariat National de Renforcement des capacités SENAREC et la Primature, ont fait office du principe de représentativité à cette activité.

Jules NINDA

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Enfin, un ambassadeur pour représenter le pays au Burundi

Diaspora : Les congolais vivant au Burundi dénoncent les agissements du nouvel ambassadeur

S’enrichir illicitement ou implicitement par tous les moyens nécessaires, c’est le nouveau cheval de bataille …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire