RDC : Le général Kenyan Jeff Nyagah, Commandant de l'EAC, jette l'éponge

RDC : Le général Kenyan Jeff Nyagah, Commandant de l’EAC, jette l’éponge

Contre toute attente, le général kényan Jeff Nyagah commandant de la force régionale de la Commaunauté d’Afrique de l’Est (EARCF) déployée à l’Est de la RDC, a démissionné de ses fonctions jeudi 27 avril 2023.

Il l’a annoncé dans une correspondance adressée au diplomate kényan Peter Mathuki, où il a expliqué les nombreuses raisons qui l’ont poussé à partir, évoquant d’emblée une « menace aggravée » contre sa sécurité et un « plan systématique pour contrecarrer les efforts de la force régionale ».

Selon plusieurs sources Kenyanes, le général du pays de Ruto, a été menacé physiquement par des mercenaires et déplore avoir subi des pressions politiques.

Concernant sa propre sécurité, le Général Jeff Nyagah a indiqué qu’une « tentative d’intimidation » l’ayant visé dans son ancienne résidence.

Il a explique que « des contractants militaires étrangers » qu’il qualifie lui-même de « mercenaires « ont placé des dispositifs de surveillance, fait voler des drones et exercé une surveillance physique » de sa résidence au début du mois de janvier 2023, l’obligeant ainsi à déménager.

« Il y a eu une tentative d’intimidation de ma sécurité à mon ancienne résidence par le déploiement d’entrepreneurs militaires étrangers (mercenaires) qui ont placé des dispositifs de surveillance, fait voler des drones et effectué une surveillance physique de ma résidence au début du mois de janvier 2023, ce qui m’a contraint à déménager. », écrit-il.

Il a annoncé que « Cette situation est également aggravée par le fait que le gouvernement de la RDC ne paie pas les coûts administratifs, y compris les bureaux du quartier général de la force, les logements des officiers d’état-major, l’électricité ainsi que les salaires du personnel civil, conformément à l’article 9 (c) et (d) de l’accord sur le statut de la force (SOFA). »

Cette démission intervient dans un contexte où la pression monte du côté des congolais, qui veulent à tout prix connaître la durée du mandat de la force régionale en RDC, car depuis son déploiement la situation sécuritaire est restée la même.

Rédaction

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Judith Suminwa

Gouvernement Suminwa : Enfin la fumée blanche après 2 mois, 6 vice-premiers ministres, 10 ministres d’État, 24 ministres,4 ministres délégués et 10 vice-ministres

Fumée blanche à la cité de l’OUA, la porte-parole du Chef de l’État congolais, Tina …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire