Le juge président du procès 100 jours est mort

RDC : Le juge Raphaël Yanyi tire sa révérence d’une mort violente et de substances toxiques (ministre de la Justice)

Le juge-président de la Chambre du Tribunal de Grande Instance (TGI)/Gombe dans l’affaire de détournement des fonds du programme 100 jours: Vital Kamerhe et consorts, Raphaël Yanyi Ovungu, est décédé d’une mort violente et de substances toxiques. C’est ce qu’ annoncé le Vice-premier ministre et ministre de la Justice Célestin Tunda Ya Kasende ce mardi 16 juin lors d’une conférence de presse.

Les résultats de l’autopsie attestent que le magistrat a succombé d’une mort violente.

«Une autopsie corporelle d’une part et une autopsie des organes internes d’autres part. Il en ressort que le juge Yanyi Ovungu est mort décédé de suite d’une hémorragie intracrânienne résultant d’un traumatisme cranio-encéphalique. L’ autopsie a révélé l’existence des substances toxiques à dose non létale dans le corps du défunt», a révélé le patron de la justice congolaise.

Cet empoisonnement confirme ce que l’opinion publique congolaise a distillé aussitôt après avoir appris cette mort mystérieuse en plein procès sur les fonds alloués au programme des 100 jours du Chef de l’État.

Une autre enquête sera diligentée pour éclairer la lanterne sur les circonstances de son décès.

Raphaël Yanyi est passé de vie à trépas le 27 mai dernier. Des échauffourées ont lieu à Bandalungwa dans sa résidence.

Le prononcé du verdict du procès des présumés détournements de fonds dans le cadre de ce programme aura lieu le samedi 20 juin. Le go sera donné sous le coup de 16h.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Décès de l'apôtre Emmanuel Mbiye à Paris en France

RDC : Prof Doudou Kaganda retrace les causes et conséquences des conflits intercommunautaires dans le Sud-Kivu

La Province du Sud-Kivu est l’une des provinces de la République Démocratique du Congo touchées …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire