Omari et Muyembe - Inrb
La délégation de la Fecofa conduite par le président Constant Omari à l'INRB pour la reprise imminente des activités sportives

Rencontre Omari-Muyembe : un Comité restreint Covid sera mis sur pied au sein de la fédération

Le président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa) Constant Omari a échangé ce mardi 28 juillet avec le Directeur de l’Institut national de recherches biomédicales (INRB), le docteur Jean-Jacques Muyembe Tamfum. Il ressort de cette audience la mise sur pied d’un Comité restreint Covid pour la sécurité sanitaire des athlètes, des staffs techniques et médicaux, des officiels, du public. Ce, pouri que les stades ne soient pas le nouveau foyer de contamination au coronavirus.

Quelques jours après la levée de l’état d’urgence sanitaire par le Chef de l’ État, la reprise des activités footballistiques a été au coeur des échanges entre la Fecofa et l’INRB.

« Il était tout a fait indiqué que nous puissions consulter le président de la Commission de riposte de la COVID-19 afin que nous nous assurions de la meilleure reprise de nos compétitions sur le plan local et national dans la meilleure condition de sécurité et de protection de la population », a affirmé Constant Omari.

Le numéro un de l’organe faîtier du football congolais, a également sollicité des tests dans d’autres provinces du pays afin d’aider les clubs de se mettre à l’abri de cette pandémie. Il a également demandé à l’INRB de fournir le football en matériel pour préserver la population.

Pour sa part, le docteur Muyembe a rappelé que la levée de l’État d’urgence sanitaire ne signifie pas la disparition de la maladie.

« Notre rencontre a tourné autour de la reprise des activités sportives en RDC suite à la levée de l’état d’urgence prononcée par le Chef de l’État. Cette reprise des activités sportives doit être accompagnée des certaines mesures de protection. Et comme a dit le président, la levée de l’état d’urgence n’est pas synonyme de la disparition de la maladie. Le virus de la Covid est toujours là. La maladie est toujours là. Nous devons tout faire pour éviter de nouvelles contaminations. Le milieu sportif c’est un milieu qui va favoriser cette contamination. C’est pour cela que nous avons passé en revue les mesures d’accompagnement dans notre pays », a-t-il souligné.

Les activités sportives étaient à l’arrêt depuis le 24 mars sur toute l’étendue du territoire national suite à la pandémie de coronavirus. Après 4 mois de fermeture, les stades rouvrir ont le samedi 15 août prochain. La RDC compte au moins 8000 cas dont plus de 5.700 guéris et plus de 200 décès à dater du 10 mars dernier.

La délégation de la Fecofa était conduite par le président Constant Omari, du Vice-Président Roger Bondembe, du Secrétaire général adjoint, Situatala, du président de la Commission médicale, le docteur Bungu, de la docteur Gisèle Bapumbudia, de la Vice-Présidente de la Commission nationale de football Féminin. Le Secrétaire national de la Linafoot Emmanuel Kande a également rehaussé de sa présence la rencontre.

Gloire BATOMENE

A Lire Aussi

Conflits à l’ISDR Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Conflits à l’ISDR-Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Les activités scientifiques et techniques vont reprendre ce mercredi 12 août à l’Institut Supérieur de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire