Des centaines des infirmiers étaient dans la rue ce vendredi 14 août pour réclamer l'amélioration de leurs conditions salariales.

Sud-Kivu : Les infirmiers dénoncent un salaire insignifiant et inéquitable

Des centaines des infirmiers étaient dans la rue ce vendredi 14 août pour réclamer l’amélioration de leurs conditions salariales.

Au cours d’un marche pacifique les professionnels de santé ont dénoncé le fait que la plus part de leurs collègues continuent à recevoir un salaire de 100.000 francs congolais avec une retenue de 15%.

Réunis en l’Union Nationale des Infirmiers du Congo (UNIC), les infirmiers de la section Sud-Kivu interpellent le ministre national de la santé pour l’amélioration de leur situation socio-professionnelle en RDC.
Ces derniers vont loin jusqu’à revendiquer la démission du ministre Eteni Longondo qui n’a pas su répondre à leurs revendications depuis leur premier mémorandum.

Entre temps, ils réclament également la budgétisation et paiement des Infirmiers alignés au 2eme, 3eme, et 4eme trimestre de l’année en cours, la bancarisation de la prime et salaire de tous les infirmiers de la province du Sud-Kivu, ainsi que l’élaboration de la liste de paie propre aux infirmiers, comme cela se fait pour leurs collègues médecins sur l’étendue nationale.

Représentant le gouverneur de province en mission à Kinshasa, le directeur de cabinet adjoint, a promis de transmettre dans l’urgence les doléances des infirmiers aux autorités compétentes.

Jules Ninda

A Lire Aussi

Exetat

RDC : Une folle ambiance après proclamation des résultats d’Exetat dans la ville de Kinshasa

Les résultats de l’examen d’État de la ville-province de Kinshasa ont été publiés en début …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire