Enjeux politiques de l’heure : députés et sénateurs catholiques chez Ambongo

Rendez-vous est pris pour ce vendredi 26 mars. Après avoir échangé avec les présidents de l’Assemblée nationale et celui du Sénat, Fridolin Ambongo Besungu, est devenu la cheville ouvrière de la politique nationale. Face aux enjeux de l’heure, députés et sénateurs catholiques seront reçus par le Cardinal-archevêque de Kinshasa, apprend-t-on d’une source confidentielle.

Tout porte à croire que les échanges entre le Prélat et les Parlementaires catholiques tourneront essentiellement autour de la sortie du gouvernement, et surtout des enjeux électoraux, avec, en ligne de mire, les réformes attendus en ce qui concerne la loi électorale et la désignation des animateurs de la CENI.

Agenda 2023

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), à travers la Commission Épiscopale Justice et Paix (CEJP) a lancé sa feuille de route pour les prochaines élections. Intitulée « Agenda 2023 », cette feuille de route électorale qui cours de mars 2021 à décembre 2023, a été présentée lors d’une conférence de presse ce jeudi 18 mars 2021.

Pour Cyrille Ebotoko, chargé d’éducation civique et élections au sein de la Commission Juste et Paix, l’Agenda 2023 comprend trois axes, à savoir : Plaidoyer et médiation ; Observation électorale et Éducation civique et électorale.

Dans le premier axe, l’on note l’identification des réformes pertinentes, la formation en logistique, la vulgarisation des réformes pertinentes, l’évaluation et l’organisation des tribunes d’expression populaire.

Le deuxième axe est consacré à l’évaluation de la MOE (Mission d’observation électorale) CEJP/CENCO, l’observation des opérations électorales, au renforcement des capacités, à la planification et l’élaboration des modules.

Et dans le troisième, il y a l’enquête de perception, la formation des électeurs, le calendrier électoral citoyen, l’éducation civique et électorale.

« Nous tenons, à ce niveau, à apaiser les cadres et militants des partis et regroupements politiques sur le fait que l’agenda pour les élections de 2023 de la CENCO n’est pas une feuille de route pour combattre les acteurs politiques. Il est en fait un programme planifié pour mobiliser la population autour de la question électorale afin que de son vote arrivent au pouvoir des personnes et programmes qui répondent à leurs aspirations« , a déclaré l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO, dans son mot de lancement de feuille de route.

Par ailleurs, la CENCO a réaffirmé son « engagement à préparer le peuple congolais et d’accompagner ses dirigeants pendant cette période qui précède la tenue des élections de 2023« .

P.M

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Sylvano Kasongo et les journalistes

Incidents de la marche du 15 septembre : des journalistes trouvent un compromis avec le Général Kasongo

Le Commissaire provincial de la Police ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo a reçu …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire