M23

Masisi : le M23 conditionne son retrait de Kitshanga par des négociations avec le gouvernement

Dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue à Digitalcongo.cd, les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) affirment que les rebelles du M23 subordonnent leur retrait de cette localité par une négociation préalable avec Kinshasa.

L’armée qualifie aussi de « diversion » le retrait de ces rebelles soutenus par le Rwanda des différentes autres localités occupées. « Les retraits annoncés avec pompe par la coalition M23/RDF ne constituent en réalité qu’une diversion », peut-on lire dans ce document rendu publique le 24 mars dernier.

L’armée note que ces rebelles conditionnent aussi leur retrait de la cité de Kitshanga par une négociation avec le gouvernement. « Plus cyniques,(…) ils refusent de se retirer de Kitshanga en le subordonnant à la négociation préalable avec le gouvernement », ajoute l’armée dans ce document signé par le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike Kaïko, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Par contre les FARDC accusent ce M23 et l’armée rwandaise de renforcer leurs positions dans d’autres localités du même territoire de Masisi, dans le Nyiragongo et dans le Rutshuru notamment à Kishishe, Bambo, Karega et Kibumba, dans la province du Nord-Kivu.

Par ailleurs, les FARDC se disent prêtes à ne pas laisser perdurer cet état de chose dont la population congolaise est victime depuis plusieurs décennies.

Digital Congo via Matininfos

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Enfin, un ambassadeur pour représenter le pays au Burundi

Diaspora : Les congolais vivant au Burundi dénoncent les agissements du nouvel ambassadeur

S’enrichir illicitement ou implicitement par tous les moyens nécessaires, c’est le nouveau cheval de bataille …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire