Info+
Kuluna

RDC : Des « Kulunas », nouveaux cultivateurs du service national

Les Kulunas, ce sont tous ces jeunes hommes et jeunes femmes qui ont pris l’habitude de troubler la quiétude des paisibles citoyens dans des grandes agglomérations de la RDC. A Kinshasa comme à Lubumbashi ou encore à Bandundu Ville et partout ailleurs, ces jeunes qui se battent les plus souvent avec des armes blanches, sont parfois en mesure de blesser ou même tuer des pauvres innocents pour vu qu’ils trouvent quelque chose d’important à voler.

Bon nombre parmi eux sont des épris de justice. Plusieurs fois arrêtés, ils sont les plus souvent relâchés soit par manque de plaignants soit avec la complicité des magistrats.

Mais les préjudices qu’ils causent sont souvent très énormes et les stigmates restent pour toujours.

Aujourd’hui, le gouvernement semble prendre la mesure du danger que présente cette catégorie de sa jeunesse.

Ce mardi 03 novembre, un premier groupe de ces jeunes viennent de quitter Kinshasa pour Kaniama kasese dans le grand Katanga pour travailler pour le compte du Service national.

Ils vont être convertis en cultivateurs avant de suivre quelques notions sur le patriotisme afin de faire d’eux de vrais citoyens.

D’autres suivront. On parle de plus de 900 jeunes « Kulunas » qui vont rejoindre le Service National.

Il faut dire qu’à l’époque de Luzolo Bambi comme ministre de la justice pendant le règne de Joseph Kabila, plusieurs Kulunas ont été transférés dans diverses prisons du pays pour les éloigner de Kinshasa. Cette pratique avait fait ses preuves et Kinshasa avait retrouvé un peu son calme. Mais un calme de courte durée puisque Kinshasa comme plusieurs autres villes de la RDC ont ressemblé à un far West où ces jeunes pouvaient prendre toute une population en otage.

Peut-être qu’avec cette nouvelle stratégie, ceux des kulunas qui ont jusqu’ici échappés à la justice, vont se raviser et se conduire en bons citoyens.
Ne dit-on pas qu’un homme avertit en vaut deux.
PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Parlement Assemblée Nationale

Investiture du Gouvernement Suminwa : 30.000 USD par député national pour le vote de confiance, le CREFDL invite la justice à diligenter une enquête

Le Centre de recherche en finances publiques et développement local (CREFDL) dénonce les pratiques de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire