Ujana

Appel à la paix et au sens de responsabilité républicaine : À 4 jours du 19 décembre, le mouvement citoyen UJANA accélère la sensibilisation de la population

Les militants de UJANA se sont déployés cette journée dans la Kinshasa. L’objetif était celui de rencontrer le plus grand nombre de personnes alors qu’on s’approche du weekend qui va déboucher au 19 décembre 2016, date marquant la fin du mandat du chef de l’État. Des équipes coordonnées par le collège des fondateurs de UJANA ont fait la ronde des grandes places de la capitale, notamment la place Beautour, Hôtel Memling, les environs du grand marché, la commune de Kinshasa, le rond-point huilerie, rond-point Victoir, rond-point Kimpwanza. La principale cible était les vendeurs ambulants appelés communément « shayeurs », les motards et chauffeurs alors que la semaine passée, c’était autour des quados et mécaniciens.

<<UJANA ANA TAKA AMANI>>, <<UJANA VEUT LA PAIX>>, <<UJANA MULOMBA DITALALA>>, <<UJANA ME LOMBA NGEMBA>> Sont des messages qu’on pouvait lire sur les calicots, dépliants distribués aux kinois pendant la ronde des « UJANA ». Message qui va trouver, certainement écho, parce qu’au-delà du 19 décembre, les congolais voudraient vivre, mais dans la paix et le respect de la dignité humaine. Message qui a un sens du côté, aussi de ceux qui appellent à manifester le 19 décembre, que de ceux qui sont sensés gérer les manifestations publiques, l’autorité publique, étant donné que le dénominateur commun reste la Rdc. Celle-ci est le patrimoine de tous. Tout un chacun des congolais doit poser des actes républicains pour faire émerger réellement le pays. C’est ça le créneau des UJANA. « La restauration de la confiance mutuelle étant capitale, UJANA invite tous les acteurs politiques à un déplacement de soi, obtenu sur la fixation sur l’intérêt général et fondé exclusivement sur l’apport d’un chacun pour préserver la république et ses acquis » lit-on dans un communiqué lu devant la presse par Dr Felix Momat, l’un de membres fondateurs du mouvement citoyen UJANA.

Ci-dessous le communiqué:

KN

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Judith Suminwa

Gouvernement Suminwa : Enfin la fumée blanche après 2 mois, 6 vice-premiers ministres, 10 ministres d’État, 24 ministres,4 ministres délégués et 10 vice-ministres

Fumée blanche à la cité de l’OUA, la porte-parole du Chef de l’État congolais, Tina …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire