Conseil de Sécurité UN

Diplomatie : Quels enjeux et conditions d’éligibilité pour la RDC comme membre non permanent du conseil de sécurité de l’ONU ?

La République Démocratique du Congo vient d’être choisie parmi les cinq pays africains membres non permanents pouvant siéger au conseil de sécurité des Nations-Unies pour l’année 2024.

Quid des critères de choix ?

Dans une interview accordée à votre rédaction ce mercredi 22 février 2023, le Professeur Florent Munenge MUDAGE, spécialiste en matière de relations internationales parle des critères de choix de membre non permanent du conseil de sécurité des Nations unies.

Pour lui, ces pays membres sont élus selon leurs zones géographiques de provenance.

A l’en croire, ces pays sont choisis selon les régions entre autres, l’Afrique centrale, le Maghreb, l’Afrique de l’Est et de l’Ouest.

Ainsi, la RDC a été choisie et pourra représenter au conseil de sécurité des Nations-Unies toute la région de l’Afrique centrale.

Quid des enjeux ?

Quant aux avantages, Florent Munenge renseigne que la RDC aura désormais une large manœuvre de peser dans les décisions politiques, diplomatiques et économiques mondiales.

Plus largement, le Secrétaire Général à la recherche de l’université officielle de Bukavu indique qu’étant représentant des pays africains de la zone régionale centrale, la RDC participera diplomatiquement à la prise des grandes décisions politiques mondiales en sa faveur, sa région et son continent.

 »La RDC s’offrira une vitrine sur le plan politique surtout diplomatique afin de peser dans la balance pour mettre fin à plusieurs situations qu’elle connaît. Siéger au conseil de sécurité, c’est participer aux grandes décisions susceptibles d’orienter le cours normal des événements. Le mandat normal de la RDC, je présume qu’il sera un mandat de changer sur le plan diplomatique, les situations qui ne lui sont pas favorables aujourd’hui, notamment l’épineuse question d’achat d’armes , celle de soutien des Etats voisins aux rebelles qui endeuille en permanence la République et consorts », a renseigné le professeur Munenge Florent.

L’Assemblée Générale des Nations-Unies élue dix membres non permanents sur les 15 que compte le conseil de sécurité de l’ONU chaque année conformément à la résolution 1991 de la 18e session du 17 septembre 1963.

Il sied de rappeler que la RDC jadis Zaïre, a déjà siégé comme membre non permanent du Conseil de sécurité à deux reprises, soit de 1982 à 1983 et de 1990 à 1991.

Elle remplace le Gabon avec qui il compatissait en 2022.

Jules NINDA

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC: 35 victimes des bombardements des rebelles M23/RDF inhumées au Nord-Kivu

RDC: 35 victimes des bombardements des rebelles M23/RDF inhumées au Nord-Kivu

Après leur tuerie par les rebelles du M23/RDF, 35 victimes des bombardements de Mugunga à …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire