kamerhe

Kamerhe: un procès sur fond de reniement !

Le très attendu procès de Vital Kamerhe, Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi a débuté lundi 11 mai, en chambre foraine, à la prison centrale de Makala. Transmise en direct à la télévision nationale, de cette première audience de confirmation des charges, l’on ne retiendra, sur la forme, que les parties ont soulevé une exception de taille à savoir, la non transmission des pièces par le ministère public, comme le veut les us et coutumes judiciaires. Raison qui a d’ailleurs poussé le juge président, sur demande des parties, à surprendre la séance pour la renvoyer deux semaines après, soit au 25 mai.

Par ailleurs, le décor planté en ce jours donne déjà une idée de ce que sera les prochaines audiences : houleuses. De différentes questions posées par le juge, les co-accusés ont nié se connaître : Vital Kamerhe dit ne pas connaître Samih Jammal et inversement. C’est qui paraît tout aussi curieux, est que le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat dit ne pas connaître un autre co-accusé, Mr Muhima, chargé d’import-export à la présidence de la république et qui travail pourtant sous ses ordres. Alors que dans le cadre de l’exécution du programme de 100 jours du Président de la République, tous ont travaillé ensemble.

Outre le remaniement, Vital Kamerhe s’est aussi présenté comme une victime expiatoire. Le programme de 100 jours a été supervisé par une équipe de 9 personnes et chapeauté par un Coordonnateur, Nicolas Kazadi, ambassadeur itinérant du Chef de l’Etat. Mais seul, le Directeur de cabinet est inquiété, alors qu’il a travaillé et agit au nom et pour le compte du Chef de l’État.

Tout compte fait, ce procès qui revêt bien son caractère d’historique, porte autant d’enjeux que des dangers pour la crédibilité de la justice d’une part, la coalition au pouvoir, d’autre part.

PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Sylvano Kasongo et les journalistes

Incidents de la marche du 15 septembre : des journalistes trouvent un compromis avec le Général Kasongo

Le Commissaire provincial de la Police ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo a reçu …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire