Collège Frère Alingba

Kintambo/Collège Alingba et Lycée Bolingani : les enseignants et les administratifs appellent le Gouvernement à respecter ses engagements

La rentrée scolaire 2020-2021 doit en principe intervenir le lundi 12 octobre sur toute l’étendue du territoire national. Les enseignants et les administratifs ne s’opposent pas mais ils appellent le Gouvernement à respecter ses engagements. C’est le cas de ceux du Collège Frère Alingba et du Lycée Bolingani tous dans la commune de Kintambo. Au cas contraire, la situation risque d’être compliquée.

Les corps enseignant et administratif sont d’accord pour que la rentrée scolaire soit effective le lundi 12 octobre. Mais à une seule condition que l’Exécutif national honore ses engagements: qu’il les paie, réajuste leurs salaires et que la problématique de Nouvelles Unités soit prise en compte.

Ce come back pour les élèves est à la fois un problème de forme et surtout de fond. Les personnes habileté à leur instruire sont censées être mises dans de bonnes conditions salariales. C’est l’avis partagé par M. Patrick Assumani, professeur de philosophie au Collège Frère Alingba.

« La situation doit être tirée au clair. Nous ne sommes pas contre la gratuité de l’enseignement mais nous nous ne pouvons pas être sacrifiés à l’autel de la gratuité. Enseigner est une passion pour nous mais les bonnes conditions salariales doivent suivre. Le Gouvernement doit nous payer comme il se doit. Il a tout un personnel. Au Collège Frère Alingba, nous devons organiser ce week-end une réunion pour cette rentrée scolaire qui pointe à l’horizon en vue de peser les pour et les contre. La dernière année scolaire s’est terminée en cascade suite au coronavirus sous réserve. Cette fois-ci, il n’y aura pas de prétexte« , a-t-il réagi dans un bref entretien.

PAS DE GRATUITÉ EN 7è et 8è

Cet enseignant réputé pour son franc parler est revenu sur la confusion entretenue par le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique ( EPST). Ce, sur la gratuité de l’école primaire qui doit se limiter que jusqu’ en 6ème primaire.

« Les 7è et les 8è c’est-à-dire les fameux 1er et 2è CO font partie de l’école secondaire et non primaire. Ce flou a été entretenu l’année dernière mais pour cette année 2020-2021 ça ne sera plus le cas. Les parents doivent payer de la 7è, 8è, jusqu’en 6ème des humanités« , a souligné ce professeur de la congrégation des Frères des écoles chrétiennes.

En longeant l’avenue Bangala pour accéder au Lycée Bolingani, les élèves accompagnés de leurs parents, autres membres de famille ou amis font la queue pour acheter les uniformes et s’imprégner de certaines informations.

De l’autre côté, l’on nettoie les salles de classes, des signes révélateurs pour les préparatifs de la rentrée scolaire post-covid-19.

Au-delà de tout, point besoin d’oublier la question des espèces sonnantes et trébuchantes dans le chef de la surnuméraire, Madame Bijou Wembakoy que nous avons rencontrée dans la cour de l’école.

« Les écoles catholiques n’ont pas de problème particulier. C’est l’affaire de tous. Nous voulons que le Gouvernement respecte sa parole. Je touche 340.000 francs congolais au taux actuel, c’est 170 USD. Peut-on subvenir à nos besoins avec cette somme à Kinshasa où la vie est très chère ? Nous sommes des parents. Aucun réajustement de salaire depuis l’année scolaire 2019-2020« .

Et de conclure :

« Que de promesses en promesses. Quid de la situation de Nouvelles Unités ? Nous croisons les doigts et nous attendons que les lignes bougent sinon la situation sera compliquée« , a martelé cette dame connue pour sa forte personnalité par ses élèves. A l’image d’Adolphine Mayuma, accompagnée de son amie Christiana Bwanakawa du Lycée Bosangani et leur encadreur du groupe KA Ya Mukasa Jonathan Nseki alias  » Fatshi » venue acheter sa robe moyennant 10 USD.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC: le projet de budget 2022 s'élève à hauteur de 20.682,6 milliards de FC (environ 10,3 milliards USD)

RDC: le projet de budget 2022 s’élève à hauteur de 20.682,6 milliards de FC (environ 10,3 milliards USD)

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a déposé, ce mercredi 15 septembre 2021, au Bureau …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire