Le Gouverneur du Kongo central Atou Matubuana risque la prison

RDC : Atou Matubuana échappe aux poursuites judiciaires mais reste suspendu

La journée de mardi 24 septembre 2019 était très mouvementée à Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central. Tout le monde avait le regard tourné vers l’assemblée provinciale où un vote avait lieu sur la mise en accusation du gouverneur du Kongo Central, Atou Matubuana mis en cause dans une affaire de scandale sexuel.

Mais sur 41 députés provinciaux, 19 ont voté pour et 21 ont rejeté la demande du procureur général de la Cour de cassation, Flory Kabange Numbi.

De manière claire, 21 députés sur les 41 que compte l’Assemblée provinciale ont voté contre la levée de l’immunité d’Atou Matubuana, leur gouverneur de province du Kongo-Central, bien que suspendu. Les Ne Kongo rejettent ainsi les poursuites judiciaires envisagées par le procureur de la Cour de cassation.

Le bureau de l’Assemblée provinciale a alors décidé de s’en remettre à Flory Kabange Numbi pour qu’il tire lui-même les conséquences de ce vote.
Mais pour Maitre Willy Wenga, Avocat près la cour de cassation, le rejet de ce réquisitoire bloque ainsi la démarche de Flory Kabange Numbi qui à l’heure actuelle ne peut pas initier des poursuites judiciaires contre Atou Matubuana.

Atou Matubuana l’a ainsi échappé bel mais reste tout de même suspendu de ses fonctions. Une mesure administrative prise par le ministère de l’intérieur qui peut être levé à tout moment selon l’appréciation du ministre de l’intérieur.

PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Enfin, un ambassadeur pour représenter le pays au Burundi

Diaspora : Les congolais vivant au Burundi dénoncent les agissements du nouvel ambassadeur

S’enrichir illicitement ou implicitement par tous les moyens nécessaires, c’est le nouveau cheval de bataille …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire