RDC : L'économie rurale démarquée à travers le projet de transformation rurale à Kinshasa

RDC : L’économie rurale démarquée à travers le projet de transformation rurale à Kinshasa

Le projet d’installation d’une ferme lancé depuis près de huit mois pour faciliter la production agricole évolue tant mieux. Le constat est du Ministre d’Etat François RUBOTA MASUMBUKO lors de la descente effectuée lundi 25 mars 2024 au village Inye dans la commune de la N’sele à Kinshasa où ce projet est exécuté par le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Selon le patron du ministère de développement rural en République Démocratique du Congo, ce projet est une vaste ferme qui s’étend sur quatre hectares, avec des activités de production telles que la pisciculture[ l’élevage de poisson d’eau douce], le maraîchage [gombo, la pastèque, la tomate], le champ de manioc et une usine de transformation d’aliments et la production de sel de table.

Emu du travail fait sur terrain, le Ministre d’État François RUBOTA MASUMBUKO a salué l’implication du PAM à la vision du chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO au sujet de la promotion de l’Economie Rurale.

 » Toutes ces activités vont faciliter l’éclosion de l’économie rurale. Vous allez constater qu’ils vont notamment mettre en place de congélateurs qui feront que les productions animales seront conservés pour leur évacuation vers les milieux de consommation…C’est un modèle de la transformation rurale que nous avons visité au niveau de Madagascar…Ça paraît plus développé que ce que nous avons vu au Madagascar. Je félicite le PAM, qui a accepté de développer ces genres d’ activités dans notre pays. Tout ça contribue au développement de notre pays à partir de la base conformément à la vision du chef de l’État Félix Tshisekedi. Et si aussi le gouvernement peut accompagner de telles activités ça sera une très bonne chose », a-t-il indiqué.

De leur côté, le Programme alimentaire mondial, par le biais, de son agronome en chef a salué la collaboration avec les autochtones.

 » Ce projet est basé sur une approche communautaire. Nous travaillons avec les autochtones du village pour que, dans un temps donné, les femmes et les hommes puissent s’ autonomiser et que,tout ce qu’ils apprennent à la ferme, soient capitaliser dans leurs milieux naturels, mieux dans leurs champs. Nous faisons ce travail dans une bonne collaboration . La vision majeure de ce projet est que les autochtones Congolais puissent se retrouver à partir du travail bien fait dans la ferme. C’est possible parce que nous avons la terre. Le résultat est bien là », a-t-il noté.

Et d’ajouter :  » Les difficultés rencontrées au début étaient liées à l’eau pour la culture. Mais, avec le kit de panneaux solaire reçu avec le projet A.R.T le problème est résolu ».

Cette visite intervient après le séjour du Ministre d’État François RUBOTA MASUMBUKO avec une délégation du PAM au Madagascar et rentre dans le cadre de la promotion de l’économie rurale en RDC.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Consultations politiques:Le Cafco sous la houlette de sa Coordinatrice, Grâce Lula reçut par la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka

Gouvernement/Le cadre permanent de concertation de la femme congolaise: « Nous serons les béquilles sur lesquelles la Première ministre va se reposer »

Le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (Cafco) a pris la ferme résolution …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire