Son altesse royale la Comtesse de Wessex visite l’hôpital de Panzi à Bukavu -

RDC : Son Altesse Royale la Comtesse de Wessex visite l’hôpital de Panzi à Bukavu

Pour sa première visite en république démocratique du Congo, son altesse royale la comtesse de Wessex, épouse du prince Edward, le dernier fils de la reine Elizabeth II, a choisi de visiter en premier lieu l’hôpital de Panzi à Bukavu dans la province du Sud Kivu. La date de   mardi 04 octobre 2022 restera donc mémorable pour l’hôpital de Panzi du prix Nobel de la paix, Denis Mukwenge.

Son altesse royale la Comtesse de Wessex visite l’hôpital de Panzi à Bukavu -

Une visite qui intervient après celle de grandes figures internationales dont la dernière en date est celle de François Hollande, ancien président de la république de France.

Son altesse royale la Comtesse de Wessex visite l’hôpital de Panzi à Bukavu -

Accompagné d’un ministre d’état britannique, la comtesse de Wessex, l’épouse du prince Edward, le dernier fils, a été reçue par le docteur Dénis Mukwege, prix Nobel de la paix. « Si cette visite a enfin eu lieu au grand bonheur des survivantes des violences sexuelles, de nos malades et de notre personnel, c’est essentiellement grâce à la grande détermination de Son Altesse, son élan de cœur et sa volonté tenace de compatir avec les victimes de violences sexuelles ici à Panzi et de contribuer au soulagement de leurs blessures » a rappelé le docteur Denis Mukwenge, dans son mot de bienvenue.

Son altesse royale la Comtesse de Wessex visite l’hôpital de Panzi à Bukavu -

La famille de la couronne britannique tenait à venir à Panzi pour voir de vi su la prise en charge des victimes des viols par le docteur Denis Mukwenge, surnommé affectueusement « le réparateur des femmes », discuter avec ces femmes et surtout   saluer l’intelligence et l’humanisme du prix Nobel de la paix, le professeur docteur Denis Mukwege qui   consacre toute sa vie au service de ces femmes meurtries et traumatisées.

« Mais ce que vous avez créé ici à l’hôpital de Panzi, aujourd’hui, nous avons vécu et expérimenté beaucoup de choses avec son altesse à l’Hôpital de Panzi. Nous avons beaucoup appris par rapport au travail de l’hôpital de Panzi à partir des médecins, praticiens ou ceux-là qui servent les bénéficiaires. Nous avons beaucoup appris par rapport au travail qu’ils font pour aider les survivantes et tous ceux-là qui souffrent de ces atrocités. Je parle en mon nom propre, de celui de son altesse par rapport au travail qui est fait ici.  La plus jeune des patientes ici n’a que 4 ans.  Ce n’est pas seulement le rôle du dr Mukwege, ce n’est pas seulement le rôle de son altesse, mais celui de toute la communauté qui devrait tout faire pour protéger la communauté de ces atrocités » a souligné Lord Ahmad, Ministre d’Etat et Représentant Spécial de la Première Ministre pour la prévention des violences sexuelles dans les conflits.

De son coté, le docteur Mukwenge a remercié ces hôtes pour cette visite de réconfort. Une visite qui prouve combien ils portent à cœur la situation dramatique que traverse de manière générale la population congolaise et celle de la partie Est en particulier.

« Excellence Monsieur le Ministre, nous vous prions de transmettre notre reconnaissance au Gouvernement et au peuple du Royaume uni pour son soutien sans relâche à notre combat contre cette barbarie. L’empreinte du Royaume uni est visible ici à Panzi, que ce soit par le truchement du Fonds Global pour les Survivantes ou tout simplement via la construction du bâtiment qui abrite notre service d’hospitalisation des victimes des violences sexuelles. Ce bâtiment a été inauguré il y’a déjà 15 ans par le secrétaire d’Etat au Développement, Mr Hilary Benn.   Votre présence ici nous console et nous renforce dans notre conviction que nous avons des amis fidèles au Royaume Uni. Et, que particulièrement nous pouvons continuer à compter sur votre engagement et vos compétences dans la lutte contre les violences sexuelles » a martelé le « réparateur des femmes ».

Au cours d’une conférence de presse qui a été coanimée par le docteur Mukwenge et son Altesse royale, plusieurs questions liées à la paix et la sécurité ont été évoquées. Au sujet du soutien du Rwanda aux rebelles du M23 qui occupent depuis plusieurs mois la cité de Bunangana au nord Kivu, la réponse de la délégation royale   a été claire ; « nous travaillons de manière très proche avec le Gouvernement rwandais pour que ce pays se rappelle l’histoire récente qu’il a connu. C’est pourquoi ce pays devrait jouer un rôle de premier plan contre ce que lui-même a enduré pour la restauration de la paix que ce soit chez lui ou dans toute la région ».

Alors que les élections prévues en 2023 approchent, des intellectuels et autres   organisations politiques et sociales veulent voir   le prix Nobel de la paix, le professeur Dénis Mukwege déposer sa candidature à l’élection présidentielle pour cette fois-ci « réparer la RDC ».

PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Nelly Imani Kahebe

Politique/Mise en place des Secrétaires Nationaux à l’ACP : Nelly Imani Kahebe exprime sa gratitude à Gentiny Ngombila

A quelques heures de sa nomination comme Secrétaire Nationale en Charge de l’Industrie, Petites et …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire