Interview - MI avec Bwansa
Stephen Bwansa (Prosec PPRD/CHINE) interviewé par Judith Asina (Ph. Matininfos.NET)

Stephen Bwansa : « chacun de nous a un rôle important à jouer dans cette crise du Covid-19 »

Ce congolais vivant en Chine depuis une vingtaine d’année interpelle ses compatriotes. Dans un entretien, Stephen Bwansa interpelle les uns et les autres sur leur responsabilité face à la pandémie du Coronavirus (Covid-19). Maladie qui sévit actuellement en RDC avec 18 personnes atteintes, jusqu’au vendredi 20 mars 2020. « Il ne nous est pas permis de prendre à la légère cette épidémie qui est déjà dans nos portes. Avec des infrastructures sanitaires et de communication délabrées, le danger que court notre pays sur le plan sanitaire et économique est énorme », relève-t-il.

Ci-dessous l’intégralité de son entretien :

Matininfos.net : Vous êtes congolais vivant en Chine depuis une vingtaine d’années. La chine est en voie de vaincre la pandémie du Coronavirus. Comment passez-vous cette période de mise en quarantaine ?

Stephen Bwansa : Permettez-moi d’abord Madame la journaliste, de féliciter le Gouvernement de la République Populaire de Chine et de saluer la promptitude avec laquelle il a arrêté des mesures  efficaces de riposte contre le coronavirus.

La chine franchit une étape importante dans la crise du coronavirus : aucune nouvelle infection locale, tous les nouveaux cas signalés concernent des personnes venues d’ailleurs en chine.

Cela est dû au savoir-faire du peuple chinois, et à la discipline à laquelle le peuple a accepté de se soumettre à observer rigoureusement les mesures gouvernementales.

C’est en observant rigoureusement ces mesures que nous pouvons interrompre la chaine et réduire ainsi le nombre des personnes contaminées et permettre ainsi la continuité des activités économiques.

Quant à savoir comment la période de confinement a été vécu, je dois vous dire que nous nous sommes tenus à respecter scrupuleusement les recommandations sanitaires édictées par le gouvernement chinois et l’OMS

Matininfos.net : Croyez-vous à l’existence du Coronavirus ? Comment vous percevez le Coronavirus qui sévit actuellement en RDC ?

Stephen Bwansa : Oui madame, le coronavirus existe. Comme tout virus, le covid-19 est un organisme microscopique infectieux qui n’a ni nationalité, ni race, ni sexe, ni âge, ni religion. Il n’a pas besoin d’un visa ou une quelconque autorisation pour traverser les frontières. C’est pour cela qu’il est dangereux et il revient à chaque personne de veiller sur elle-même d’abord.

Matininfos.net : Que dites-vous à vos compatriotes congolais en général et kinois en particulier où la pandémie a atteint 18 cas ?

Stephen Bwansa : A mes compatriotes et aux  étrangers vivant en RDC, je dis l’heure est grave par rapport à cette crise sanitaire mondiale et chacun de nous a un rôle important à jouer. C’est pour cela qu’il ne nous est pas permis de prendre à la légère cette épidémie à Covid-19 qui est déjà dans nos portes. Avec des infrastructures sanitaires et de communication délabrées, le danger que court notre pays sur le plan sanitaire et économique est énorme.

Matininfos.net : Quel message à ceux qui pensent que le Coronavirus est un montage ?

Stephen Bwansa : Le monde continu à comptabiliser le nombre de personnes contaminées par le nouveau coronavirus  et la riposte connait aussi des nettes avancées.

Il est permis d’espérer à une sortie de crise du coronavirus. L’exemple chinois montre qu’il est parfaitement possible d’endiguer complétement l’épidémie à conditions que les mesures sanitaires de confinement soient fermement appliquées.

Il y a lieu de signaler que les recherches sur le vaccin anti-covid-19 sont très avancées. En effet, l’Académie Militaire de la Médecine et Science de la République Populaire de Chine vient de mettre au point un vaccin anti-covid-19 dont les premiers tests  sur les animaux ont été une réussite. Il ne reste qu’il soit appliqué sur les humains.

Restons donc éveillés en respectant les directives du Gouvernement sur l’attitude à prendre conformément aux règles sanitaires de l’OMS.

Propos recueillis par Judith Asina

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Décès de l'apôtre Emmanuel Mbiye à Paris en France

RDC : Prof Doudou Kaganda retrace les causes et conséquences des conflits intercommunautaires dans le Sud-Kivu

La Province du Sud-Kivu est l’une des provinces de la République Démocratique du Congo touchées …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire