Affaire poissons chinchards : Kalumba en voie de provoquer une crise diplomatique entre Kinshasa et Windhoek

L’affaire défraye la chronique et suscite beaucoup de critiques au sein de l’opinion. Jean-Marie Kalumba Yuma, dont la gestion de l’économie nationale est de plus en plus mise en cause, risque non seulement de provoquer une crise diplomatique inutile entre Kinshasa et Windhoek, mais aussi provoquer une hausse de prix inattendue de poisson chinchards sur le marché.

Constatant la fin de sa saison de pêche, la Namibie fait pression sur la RDC, appelé à épuiser son quota de pêche au 31 décembre 2021, soit dans 20 jours.

En effet, le ministère Namibien des Pêches et des Ressources marines a vendu un quota de 27 300 tonnes de chinchard à la RDC au prix de 85,7 millions de dollars namibiens.

Les 27 300 tonnes de quota de congélation de chinchard achetées par la République démocratique du Congo (RDC) restent à récolter.
Mais la RDC qui a déjà payé la totalité de cette somme est incapable de faire la pêche.

Pas de prolongation

A en croire Derek Klazen, ministre namibien cité par la presse de son pays, aucune prolongation ne serait accordée.

« Le gouvernement de la RDC a été dûment informé de la fin de la session de pêche de l’espèce de chinchard, que le gouvernement de la RDC a achetée. Le même gouvernement a mis en place des mesures pour s’assurer qu’ils captureront toutes les tonnes avant la fin de la saison de pêche, qui est le 31 décembre 2021 », a-t-il déclaré.

Klazen dit que le total admissible des captures (TAC) ne peut pas être reporté à la prochaine saison de pêche, car il dépend de la recherche scientifique et des avis sur l’état de la biomasse de l’espèce.

« Par conséquent, un renversement aurait un impact négatif sur le TAC », avance t-il.

Contacté par la rédaction, une source au sein du ministère congolais de l’économie évoque un problème logistique et que tout était mis en place pour décanter la situation.

« La RDC a connu un petit problème de logistique, la situation sera décanté. Il ya aucun malentendu entre Kinshasa et Windhoek, tout se réglera par voie diplomatique« , nous a a-t-elle confié.

6 millions USD jeté dans les eaux namibiennes

A en croire un expert du ministère congolais de la pêche et élevage Contacté, nous a avoué que dans les 20 jours restés, il impossible pour Kinshasa de récolter les tonnes achetés. C’est sera donc 6 millions USD que Kalumba Yuma aura jeté dans les eaux namibienne.

La même source indique même que les 1100T qui sont arrivés au port de Matadi pour le compte du ministère de l’économie, ne font pas parti des 27 300.

« Le ministre a acheté ca à part, chez un privé, juste pour faire semblant que le Quota du gouvernement commençait à arriver.€Ils ont sorti plus d’un million USD encore pour le poisson qui vient d’arriver« , nous révèle-t-il.

Alors que le ministre disait que le carton de 30kg était à 5$ en Namibie, renchérit-il facture à l’appuie, comment a-t-il pu acheter un bateau entier à 1120$ la tonne ce qui donne 33,6$ le carton rendu Matadi?Visiblement, il ya surfacturation et corruption, que l’IFG fasse son travail », conclut-il.

PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Les 5 rencontres cruciales de la Zone Afrique pour le mondial qatari

Barrages Mondial Qatar 2022: comme en 1973 (49 ans), La RDC affronte le Maroc pour une éventuelle qualification

Le tirage au sort des des barrages de la Coupe du monde Zone Afrique s’est …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire