Katumbi et Hummer

Ceni/Échange entre l’ambassadeur américain et Moïse Katumbi: « On ne mélange pas les anciennes tomates pourries avec les nouvelles»

Le président de « Ensemble pour la République », Moïse Katumbi a réagi au sujet de la controverse qui entoure la désignation de nouveaux dirigeants à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Sur le cas Ronsard Malonda, Secrétaire exécutif de la Centrale électorale sous Nangaa et boudé par l’église catholique et protestante, le chairman a indiqué qu’on ne mélange pas les anciennes tomates pourries avec les nouvelles.

Ce haut cadre de Lamuka n’est pas allé avec le dos de la cuillère face à l’ambassadeur américain à Kinshasa Mike Hammer alias  » Nzita ». Moïse Katumbi s’est opposé farouchement à la candidature de toute personne membre de l’équipe Nangaa ou ayant travaillé avec les anciens gestionnaires de la Centrale électorale.

« Sur la Ceni, j’ai relevé que pour des élections crédibles en 2023, on ne mélange pas les anciennes tomates pourries avec les nouvelles« , a-t-il tweeté ce jeudi 18 juin.

Et de poursuivre :

« Les USA sont un partenaire-clé de la RDC. Ce matin, discussion franche et amicale avec l’ambassadeur des USA en RDC. Les vrais amis se doivent toujours la vérité« , s’est il félicité de bonnes relations de la RDC avec le pays de Donald Trump.

Le vendredi 12 juin, les leaders de Lamuka avaient exigé la mise à l’écart de toute personne qui a été de la récente Ceni dans la mesure où cette officine est à la base des résultats préfabriqués lors des élections présidentielles, législatives nationales et provinciales du 30 décembre 2018.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Le Conflit : Russie – Ukraine et son Impact sur L’Industrie des Infrastructures et de L’Environnement Bâti en Afrique

NAIROBI, Kenya, le 18 Mai, 2022 -/African Media Agency(AMA)/-Introduction  La Russie a lancé un assaut …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire