Échanges fructueux entre le candidat gouverneur du Kasaï Guy Mafuta et le ministre de l'Industrie,Julien Paluku pour l'industrialisation de la province

Industrialisation du Kasaï: Le candidat gouverneur Guy Mafuta s’active pour la création des Zones économiques

Le député national et candidat gouverneur pour la province du Kasaï, a mené un plaidoyer qui a reçu un écho favorable concernant la création d’une Zone économique spéciale (Zes) à Tshikapa et à Mweka. Une industrialisation qui tombe à pic comme une solution idoine en vue d’une autosuffisance alimentaire et même capable de desservir Kinshasa et d’autres provinces. C’est ce qui ressort de ses échanges avec le ministre de l’Industrie, Julien Paluku, le lundi 25 mars.

L’énorme potentiel agricole du Kasaï doit rimer avec industrialisation en ce plein 21è siècle. L’élu de Tshikapa a vu juste et tient mordicus en la matérialisation de ce projet.

Des contacts très avancés ont été pris avec des investisseurs brésilien et chinois qui s’attendent à des facilités douanière, fiscale voire administrative.

« Il s’agit de la création de deux zones économiques spéciales dans la province du Kasaï et les territoires cibles sont Tshikapa et Mweka, il est grand temps de passer à l’industrialisation de l’agriculture chez nous. Pour se faire, les investisseurs sont là, notamment des Chinois et Brésiliens. Nous avons évoqué avec le ministre de l’Industrie comment la province du Kasaï peut bénéficier de ces zones économiques spéciales qui, en réalité accident des facilités douanière, fiscale et même administrative aux investisseurs qui viennent pour voir comment développer ce secteur dans la vie de notre population« , a souligné Guy Mafuta.

UNE MISSION TECHNIQUE ATTENDUE SUR TERRAIN

En fervent adepte de la continuité de l’État, pas question pour le candidat gouverneur du Kasaï de perdre le temps.Raison pour laquelle une mission technique va faire une descente sur terrain au Kasaï pour avoir une idée nette et claire et que les conclusions soient soumises aux autorités compétentes.

« Beaucoup de gens diront que voilà le ministre est sortant. Mais le principe est que les hommes passent mais les institutions restent. Pour nous, il n’est pas question de perdre le temps. Nous allons directement entamer ces travaux. Quant à ce que ça va aboutir pour que le ministre qui sera là, si c’est lui-même ou un autre, puisse signer. Donc, le travail technique peut déjà commencer à être fait pour que tout soit fin prêt pour recevoir la signature afin que ces zones économiques soient créées« , a-t-il précisé.

Il sied de noter qu’à l’origine, la Zes pilote de Maluku a officiellement été lancée en novembre 2020.
Le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi s’est fixé l’objectif d’y créer des millionnaires congolais. Une vision portée également par Guy Mafuta en mettant en surfant également sur son riche carnet d’adresses.

Nesta Batomene

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Consultations politiques:Le Cafco sous la houlette de sa Coordinatrice, Grâce Lula reçut par la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka

Gouvernement/Le cadre permanent de concertation de la femme congolaise: « Nous serons les béquilles sur lesquelles la Première ministre va se reposer »

Le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (Cafco) a pris la ferme résolution …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire