Mutuelle de santé des enseignants de la RDC: Guy Mafuta blanchi, quel gâchis pour ses détracteurs!
Président de la MESP, Guy Mafuta lavé de tout soupçon de détournement par la justice congolaise

Mutuelle de santé des enseignants de la RDC: Guy Mafuta blanchi, quel gâchis pour ses détracteurs!

Le Président du Conseil d’administration de la Mutuelle de santé des enseignants de la RDC (MESP), Guy Mafuta est dorénavant blanchi par la justice congolaise dans le supposé détournement que ses détracteurs lui collait à la peau en ce qui concerne la gestion de cette institution. Le Parquet général de Grande instance de Kinshasa/Matete via la correspondance N°3085/PG.060/651/PG.023.b/SEC/2023, a officiellement classé le dossier sans suite, ce mercredi 01er novembre.

Après plusieurs semaines d’enquêtes diligentées sur cette affaire qui touche la MESP, rien à se mettre sous la dent pour charger Guy Mafuta.

C’est le hic, pour toutes les personnes qui tenaient mordicus à le faire couler à la manière du Titanic. En véritable insubmersible, il tient le coup au gré de vagues et sort la tête de l’eau au grand désarroi des fauteurs en eau trouble.

 » Mentez mentez, il en restera toujours quelque chose  » dixit l’homme politique allemand du cercle fermé d’Adolf Hitler, Joseph Goebbels.

La décision de la justice atteste la bonne gestion du numéro un de la MESP après un rapport des agents de l’Inspection générale des finances (IGF) agissant sous l’ordre de mission N°04/PR/IGF/IG-CS/VBP/BOP/2021 du janvier 2021 autour de ces faits des prétendus détournements.

« Le 05 mars 2021, l’IFG dépose son rapport qui sera transmis au Parquet Général de Matete pour une instruction judiciaire sérieuse. Ce rapport de l’IGF demeure à ce jour le seul document d’enquête pouvant renseigner sur la gestion de la MESP« , peut-on se remémorer.

GRINCEMENT DES DENTS POUR DES POLITICIENS EN MAL DE POSITION

À en croire des sources dignes de foi, certains politiciens de l’espace Kasaï en ballotage défavorable ont voulu influencer la justice en diffusant de fausses informations.

« Ayant eu vent de cette décision de justice, des politiciens en mal de positionnement au Kasaï, craignant la popularité de Guy Mafuta, ce combattant de 1ère heure de l’Union sacrée non récompensé jusque-là, mais resté fidèle et loyal à Fatshi, ont voulu influencer la justice en diffusant de fausses informations au point d’induire le ministre de l’EPST en erreur« , a-t-on appris de ses proches.

Ainsi, cette décision de justice consolide la position prise par l’Autorité de régulation et de contrôle de la couverture santé universelle qui a accrédité la MESP comme structure déléguée de gestion, du reste, approuvée par le Fonds de solidarité de santé ( FSS).

Ce verdict au niveau des instances judiciaires tombe à point nommé pour balayer d’un revers de la main les mensonges concoctés ça et là pour clouer Guy Mafuta. Dans la même optique, c’est une victoire pour les personnes éprises de justice. Vivement une question d’honneur, de dignité et un heureux dénouement pour ce grand personnage de la sphère politique congolaise.

Nesta Batomene

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

kuluna de kinshasa

Kintambo/OUA-Rufidji : Le centre névralgique des Kuluna et la pluie, le facteur X pour dépouiller les citoyens

Le banditisme urbain dit « Phénomène Kuluna » a la peau dure à Kinshasa et la commune …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire