violon enfin accordé

LES VIOLONS SE SONT ENFIN ACCORDES

SEQUENCE DES ELECTIONS EN RDC

LA PRESIDENTIELLE D’ ABORD !

La  majorité présidentielle et  l’opposition  présente au dialogue ont finalement trouvé un compromis autour de leur divergence relative à la séquence  des élections à organiser au pays.  C’était à l’issue  d’une réunion tripartite Facilitation- Majorité-Opposition tenue mercredi 14 septembre 2016 à Pullman Hôtel. Il y avait autour de la table, le facilitateur Edem Kodjo, Alexis Tambwe Mwamba, Aubin Minaku,  Léonard SHE Okitundu, Emmanuel Shadari, André Kimbuta, Samy Badibanga, Jean Lucien BUSA et José Makila.

Dans un point de presse qui a suivi cette réunion à huis clos, le facilitateur a fait état de la fin du bras de fer entre les deux composantes au dialogue national et de la reprise des travaux du dialogue dès ce jeudi 15 septembre 2016.

Car un accord  politique a été trouvé. Les deux forces en présence ont adopté un calendrier consensuel sur le cycle électoral en commençant  par la présidentielle couplée aux législatives et provinciales. Les locales seront organisées si les moyens les permettent.

En d’autres termes, les deux parties ont convenu que les élections débuteront par la  présidentielle et se dérouleront en même temps que les législatives nationales et provinciales. Les locales quant à elles seront organisées plus tard quand les moyens le permettront.

Pour le Co modérateur de l’opposition, Vital Kamerhe, le peuple devrait savoir  qu’il a des leaders qui savent non seulement réfléchir mais aussi qui sont également capables de trouver des solutions aux problèmes qui les opposent, en lieu et place de la communauté internationale.

Le Porte parole de la majorité présidentielle au dialogue, Léonard SHE OKITUNDU s’est félicité, au nom de la plateforme présidentielle pour ce compromis qui débloque la crise et remercie le facilitateur pour ses efforts tendant à ramener toutes les parties à la raison.

Un accord politique qui a aussi réjoui la Conférence épiscopale nationale du Congo, CENCO,  par la bouche de son représentant au dialogue.

 L’Abbé Donatien NSHOLE  a félicité les délégués de la majorité  pour avoir compris que tout devrait être négocié dans le respect du cadre constitutionnel.

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Judith Suminwa

Gouvernement Suminwa : Enfin la fumée blanche après 2 mois, 6 vice-premiers ministres, 10 ministres d’État, 24 ministres,4 ministres délégués et 10 vice-ministres

Fumée blanche à la cité de l’OUA, la porte-parole du Chef de l’État congolais, Tina …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire