jeudi, 20 février 2020
Home / A La Une / RDC : Les bruits des bottes s’annoncent à Uvira
Territoire et ville d'Uvira - Province du Sud Kivu
Territoire et ville d'Uvira - Province du Sud Kivu

RDC : Les bruits des bottes s’annoncent à Uvira

L’alerte est tiré par un citoyen ayant requis l’anonymat. Une information qui porte à confirmer la thèse de l’archevêque de Kinshasa, l’église protestante ainsi que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui dénoncent la mise en œuvre d’un plan de balkanisation à partir du Grand Nord. 

‘’Le Rwanda se prépare à attaquer et prendre la ville d’Uvira d’ici le 10 janvier 2020 pour avoir une arrière-base qui va lui servir de tremplin pour attaquer le Burundi. Le Burundi est déjà au courant et veut devancer le Rwanda’’, prévient la source. Et d’ajouter : ‘’Donc, l’année va commencer avec une guerre. Voilà pourquoi Kabila a fait appel à Nkundabatwari ou disons Kagame a envoyé Nkundabatwari à Kinshasa voir Kabila et Felix. Les troupes rwandaises qui sont dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira, Fizi et Itombwe vont faire jonction avec celles qui vont traverser à partir de Kamanyola (Ruzizi) et celles qui viendront de Kalemie (renfort de Zoe et Kabila) et leurs éléments infiltrés au sein des FARDC stationnés à Uvira avant la date fatidique’’. Pour lui, les infiltrés vont se charger des éléments congolais qui vont essayer de résister.

Présence de Kamerhe à la Fête de James Kabarebe

A en croire la même source, d’aucun se souvient que James Kabarebe est l’homme qui, après avoir tué des milliers des congolais et qui a détruit l’armée congolaise en la faisant infiltrer jusqu’au sommet, voulait faire sauter le barrage d’Inga pour sauver sa peau.

Ainsi, n’y a-t-il rien de positif à part le caractère fêtard de Vital Kamerhe qui s’est substitué au Kivu et au Congo, un pays où Kabarebe a laissé des plaies qui continuent à saigner jusqu’à ce jour notamment à Beni, Minembwe et Kalehe. Cela, bien qu’il s’agisse de ce Congo qu’il a prétendu réconcilier avec le Rwanda. ‘’Il n’existe pas de réconciliation sans justice, nous a dit notre prix Nobel de paix’’, rappelle la source.

Il faut souligner que samedi 4 janvier 2020, le Cardinal Fridolin Ambongo, a, dans son homélie, à la messe de soutien aux victimes des massacres et des sinistrés, sollicité l’engagement de tout un chacun en vue d’une paix durable en RDC. Il a invité l’Etat congolais et la communauté internationale à résoudre ce problème car le vie humaine vaut plus que les intérêts économiques.

JAW

Essayer encore

Dcmp

Linafoot : DCMP se relance devant RCK (2-1) grâce au winning goal de Vinny Bongonga

Le Daring Club Motema Pembe de Kinshasa s’est relancé devant le Racing Club de Kinshasa …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire