Kin Bopeto

RDC : L’opération Kin-Bopeto fait déjà des victimes, 8 bourgmestres suspendus

Lancée pour redorer l’image de la capitale Kinshasa, l’opération Kin-Bopeto a du mal à décoller. Plusieurs mois après son lancement, Kinshasa semble devenir encore plus sale qu’avant. Dans les rues de Kinshasa, les kinois sont de plus en plus sceptiques quant à l’aboutissement heureux de cette opération.  Car ils sombrent dans l’insalubrité  et  cohabitent avec des tas d’immondices et autres poubelles mal entretenues pressentes dans beaucoup d’endroits de Kinshasa.

Aujourd’hui,  huit   bourgmestres de Kinshasa payent  cette léthargie. Ils  sont suspendus par le gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila qui  a même avisé, « la série continue ».  Leur péché c’est de n’avoir pas respecté les instructions relatives à l’assainissement de la ville.  Il s’agit des bourgmestres de Kimbanseke, Lingwala, Matete, Ndjili, Ngaba, Ngaliema, Ngiir Ngiri, et Nsele.

La nouvelle de cette suspension est tombée à l’issue d’une réunion à laquelle étaient associés   les différents  bourgmestres de Kinshasa  et leurs adjoints, les commandants districts de la police ainsi que les responsables de services de sécurité.

« La série continue » a avisé le numéro un de la ville province de Kinshasa, initiateur de l’opération Kin-Bopeto. Les autres bourgmestres  épargnés par cette mesure n’ont donc  qu’à bien se tenir. Ils doivent s’impliquer  pour la matérialisation de cette philosophie de Kin Bopeto. Sinon, c’est la sanction.  Kin-Bopeto commence donc à bouffer les bourgmestres jugés fainéants. Pourvu que cela porte des fruits…

PB

A Lire Aussi

AEROPORT INTERNATIONAL DE NDIJILI

RDC : L’avion des Députés du Grand Katanga interdit de décoller de Kinshasa

Un groupe de trente deux députés nationaux du Grand Katanga était bloqué ce dimanche 09 …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire