IXès Jeux de la Francophonie à Kinshasa : Le délégué de la fédération internationale de judo satisfait des essais concluants de ce sport de combat.
IXès Jeux de la Francophonie à Kinshasa : Le délégué de la fédération internationale de judo satisfait des essais concluants de ce sport de combat.

Essais concluants du judo: Le délégué de la fédération internationale optimiste pour la réussite des Jeux de la Francophonie à Kinshasa

Le délégué de la fédération internationale de judo, Michel Huet croit dur comme fer que la RDC va réussir à organiser les IXès Jeux de la Francophonie, prévus du 28 juillet au 06 août à Kinshasa. Ce, après avoir pris part aux épreuves test de ce sport de combat, organisées aux gymnases du stade des Martyrs, le vendredi 07 juillet par le Comité national des jeux de la francophonie (CNJF). Les athlètes de deux Congo et de l’Angola étaient de la partie.

À plus ou moins 3 semaines des Jeux de la Francophonie, les choses ne cessent de bouger en termes d’organisation. C’est une véritable épreuve de course contre la montre façon « 110 édition du Tour de France dont le prologue a été donné à Bilbao en Espagne« .

Dans la capitale congolaise, le CNJF se bat bec et ongle pour la réussite de ce grand rendez-vous sportif et culturel. Après les essais de lutte libre et lutte africaine au mois de mai dernier, place à ceux du sport de prédilection du Français, Teddy Riner. Cette épreuve-test organisée a satisfait plus d’un y compris le délégué de la fédération internationale du judo.

« Je trouve qu’il y a une équipe extraordinaire voire formidable ici en RDC et qui a la volonté de faire. Il faut dire que les gens ont travaillé énormément pendant plus de 10 heures du temps sans se relâcher, ni se plaindre. C’est formidable. Bravo à eux. Je crois que la RDC va réussir à organiser ces Jeux, j’en suis sûr« , a indiqué Michel Huet.

Cet assistant du Secrétaire général de la fédération internationale de judo se dit heureux car ces essais ont permis à l’organisateur d’avoir une idée nette et claire sur ce qui est fait et ce qui reste à accomplir.

« C’est la première fois à ma connaissance de faire le tournoi test pour les Jeux de la francophonie. C’était indispensable car ç’a permis à l’organisateur de faire un état de lieu de ce qui est fait et qui reste à faire« , a-t-il poursuivi.

Le Gouvernement congolais tient mordicus à l’organisation et la réussite des IXè Jeux de la Francophonie prévus à Kinshasa. Cette position a été également confortée lors de la 103è réunion du Conseil des ministres tenue le vendredi 07 juillet.

Si le Québec, région francophone du Canada, a annoncé son retrait de cette édition des Jeux de la francophonie du moins l’autre région francophone du Canada, le Nouveau-Brunswick, avait décidé d’envoyer une délégation à Kinshasa.

Les Jeux de la Francophonie vont rassembler plus de 3000 artistes et athlètes ainsi que plusieurs Chefs d’État et de Gouvernement, des ministres et ambassadeurs venant de différents pays membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Nesta Batomene

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

kuluna de kinshasa

Kintambo/OUA-Rufidji : Le centre névralgique des Kuluna et la pluie, le facteur X pour dépouiller les citoyens

Le banditisme urbain dit « Phénomène Kuluna » a la peau dure à Kinshasa et la commune …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire