irdh

IRDH préoccupé par un discours incorrect et insidieux de l’UDPS Lubumbashi

L’aéroport de la Luano n’a pas connu ni d’acte ni tentative de sabotage sur base d’une sensibilité ethnique.

Lubumbashi, le 08 Juin 2022. A l’aube de la visite du Roi des belges et du Saint Père, le Pape François à Lubumbashi, des « combattants » du parti au pouvoir, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), ont lancé une vidéo insinuant incorrectement une tentative de sabotage de l’image du Président de la République, Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO. Les investigations de l’IRDH permettent de conclure que tel n’est pas le cas et condamne le discours inutilement incitatif à la division de la population sur base de l’appartenance ethnique.

En effet, le vendredi 03 juin 2022, l’ingénieur LUZOLO de la société MUSAL SARL, en charge du réaménagement des panneaux publicitaires sur l’une des façades de l’aéroport international de la Luano, avait saisi officiellement le département commercial de la direction provinciale de la Régie des Voies Aériennes (RVA), afin de remonter la bâche portant l’effigie du Chef de l’Etat, TSHISEKEDI, au-dessus de l’effigie du Président Laurent Désiré KABILA. Des policiers de la RVA étaient commis à la sécurisation de son travail. Non informé, l’officier des renseignements constatant le début du travail, avait instruit l’arrestation immédiate des employés de MUSAL, au motif qu’ils seraient en train d’effacer toute image du Président TSHISEKEDI, avant l’arrivée du Roi Philippe et du Pape Francois au Katanga. Les ouvriers acheminés par des militaires de la Garde République (GR) ont été relâchés, le même jour, après des amples explications. Cependant, l’ingénieur LUZOLO est encore détenu au cachot de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR).

Les chercheurs de l’IRDH trouvent incorrect et injuste le discours des combattants de l’UDPS/Lubumbashi publié ce 07 juin 2022, en amplifiant et relayant qu’il y aurait une tentative de sabotage du Président de la République planifiée lors d’un certain Forum qui aurait eu lieu à Lubumbashi. Par contraire, lors de l’audience accordée à l’IRDH, le Directeur provincial de l’ANR et ses services qui instruisent le dossier, avaient conclu au non-lieu. En plus, la victime visitée au lieu de détention ainsi que ses avocats disent n’avoir jamais été en contact avec qui que ce soit qui aurait pris part à un forum politique quelconque.

De ce qui précède, l’IRDH recommande aux dirigeants des partis politiques œuvrant au Katanga et à l’UDPS en particulier, de fournir des gros efforts d’éducation des leurs membres, afin de ne pas mettre l’allumette à la poudrière. Les questions identitaires sont extrêmement sensibles et facilement explosibles. Ramener un incident aussi bénin que celui-ci, aux considérations ethniques est contraire à la volonté constitutionnelle de renforcer l’unité et la cohésion nationale.

Au Directeur Provincial de l’ANR, l’IRDH demande la libération urgente de l’ingénieur LUZOLO, afin de couper court à toute interprétation politicienne de la mauvaise communication entre les services de sécurité et renseignements travaillant à l’aéroport international de la Luano.

Au Gouverneur du Haut-Katanga et au Ministre en charge de l’intérieur, de convoquer illico les dirigeants de l’UDPS, afin de les mettre face à leurs responsabilités d’encadrement des militants. A l’horizon 2023, des politiciens auront tendance à réchauffer leurs bases électorales, au risque des violences.

— FIN —

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Direction de l'Autorité de l'Aviation Civile

RDC : Des dossiers accablants à la Direction de l’Autorité de l’Aviation Civile

Un dossier accablant a été ouvert au parquet accusant la direction générale de l’Autorité de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire