Haute cour militaire de Kinshasa
Une vue du siège de la haute cour militaire à Kinshasa

Massacres de Yumbi : le procès s’ouvre à la Haute cour militaire de Kinshasa !

Après les procédures préliminaires ouvertes par la justice militaire, le procès sur les massacres de Yumbi s’ouvre, enfin, devant la Haute cour militaire à Kinshasa le 26 mai prochain. Et ce, deux ans et demi après les violences commises en décembre 2018. L’information a été confirmée à matininfos.net par un magistrat militaire ayant requis l’anonymat et qui a été de la commission mise en place pour enquêter sur ces massacres qui ont fait 535 morts et 20. 000 déplacées, selon l’ONU qui avait affirmé, en son temps, qu’elles pourraient constituer des crimes contre l’humanité.

 
En effet, le 16 et 17 décembre 2018, des centaines d’assaillants de l’ethnie batende ont tué au moins 535 personnes et en ont blessé 111 autres, même si le bilan réel est très probablement bien plus élevé, selon des sources concordantes. Les assaillants ont aussi endommagé, détruit et pillé plus de 1 500 maisons ainsi que des centres de santé, des écoles et des lieux de vote, d’après des témoins, les Nations Unies et le gouvernement congolais.
 
« Le gouvernement congolais doit prendre davantage de mesures pour traduire en justice les responsables des massacres de Yumbi commis l’an dernier », avait déclaré Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale à Human Rights Watch. « Poursuivre en justice les personnes qui ont planifié ces attaques rendra justice aux victimes et à leurs familles et contribuera à éviter de nouvelles atrocités dans cette région instable », avait-il plaidé.
 
PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Muhindo Nzangi

ESU: 16 universités jugées viables pour organiser les études dans la faculté de médecine!

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universiade (ESU) Muhindo Nzangi Butondo a, dans une note …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire