Dossier Minembwe

RDC/Dossier Minembwe : Que disent les ressortissants ? [Entretiens]

La question de la création et l’installation du nouveau bourgmestre de la commune rurale de Minembwe au Sud-kivu est loin de se terminer et continue toujours à déchirer plusieurs langues au sein de l’opinion publique.

Loin d’apaiser, l’intervention du porte parole du gouvernement sur le dossier Minebwe suscite plus de réactions.

Dans une de ses sorties médiatiques sur la question, Jolino Makelele a affirmé que le gouvernement actuel n’a fait que finaliser un projet décidé depuis 2013.

Dans un entretien spécial avec les ressortissants du Sud du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo, où se situe précisément le village de Minembwe, il faut supprimer cette commune à problème.

« Nous sommes contre la création de cette commune car Minembwe n’est qu’un tout petit village du territoire de Fizi. Le gouvernement doit supprimer l’existence de cette commune pour préserver la paix dans la partie Sud du Sud-Kivu », a dit Félix Walasa lors de cet entretien spécial avec matininfos.net.

Pour sa part, AMANI RUKUBANUKA Olivier , Président de la Jeunesse d’Uvira vivant à Kinshasa note déjà que la création de cette commune rurale de Minembwe violerait certaines lois de la République et n’était pas proposée par l’assemblée provinciale du Sud-Kivu.

 »La loi du pays souligne bien qu’une commune ne doit pas aller au delà de 10 km², alors que ladite commune de Minembwe est plus vaste que ça car elle s’étend sur les trois territoires à savoir le Territoire d’Uvira, Fizi et Mwenga. L’animateur de cette commune sera sous commande de quel Administrateur du Territoire? », s’est exclamé ce jeune d’Uvira.

Et d’ajouter :

 »D’ailleurs nous étions surpris d’apprendre cette brusque installation au détriment des autres créés sur le même décret, raison pour laquelle nous demandons au Président de la République de surseoir ce dossier pour privilégier la paix. Cette commune est un arbre qui cache la forêt. En concluant le Président de la République doit savoir qu’il a hérité l’Actif et le Passif du Pays, ce problème de Minembwe est un test pour lui », conclut Olivier Amani RUKUBANUKA.

Un peu modérée,la société civile du sud Kivu indique que le problème ne se pose pas au niveau de la création mais plutôt à l’installation du bourgmestre.

 »L’installation du bourgmestre ne pose pas problème mais l’épine se trouve à la création de Minembwe comme commune rurale », a dit Rémy Kasindi acteur de la société civile du Sud-kivu qui ajoute que  »cette situation risque d’entraver les conflits communautaires ».

Une question très sensible est à l’heure actuelle, tout le monde attend la réaction du chef de l’État.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Sylvano Kasongo et les journalistes

Incidents de la marche du 15 septembre : des journalistes trouvent un compromis avec le Général Kasongo

Le Commissaire provincial de la Police ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo a reçu …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire