Kabund JMK

RDC : Jean-Marc Kabund risque t-il la prison ?

L’étau se resserre de plus en plus sur l’ancien premier vice président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund après sa sortie médiatique le lundi 18 juillet dernier, critiquant négativement le régime de Félix Tshisekedi.

D’abord c’est l’Assemblée Nationale qui prend en premier lieu la défense du Chef de l’État en ouvrant une action disciplinaire contre son ancien membre du bureau.

Une démarche que Jean-Marie Kabund considère comme l’expression d’une panique et d’une peur.

 »Cela démontre que l’Assemblée nationale est désacralisée. Elle est devenue une véritable caisse de résonance dans laquelle on assiste tout simplement à des scènes de règlement de comptes. Je voudrais savoir quelles dispositions donne le pouvoir au bureau de l’Assemblée d’ouvrir un dossier disciplinaire à l’endroit d’un député, et savoir aussi quel député aurait subi la même procédure que moi ou si je suis le premier ? », s’est questionné le Président intérimaire et honoraire du parti présidentiel, UDPS dans un entretien avec la Radio France Internationale ce vendredi 22 juillet.

Au sujet de la menace de l’UDPS de retirer son mandat parlementaire, le nouveau opposant envisage évoquer la Constitution pour se couvrir.

 »La Constitution est claire : un député national élu sur une liste appartient à cette liste, donc au parti. Mais dès lors que le parti l’exclut, le député garde son mandat. Un député ne peut perdre son mandat que s’il a délibérément quitté le parti qui l’avait aligné aux élections. Tout le monde sait que j’ai été exclu de l’UDPS. Donc, il ne devrait pas y avoir un débat si on avait des gens qui réfléchissent normalement », souligne-t-il.

Toutefois, JM Kabund a annoncé qu’il reste jusqu’à preuve du contraire l’élu du peuple et pas de l’UDPS.

Occasion d’or pour le Président du parti de l’Alliance pour le changement, de réitérer l’annonce de sa candidature à la prochaine présidentielle de 2023 et à tous les niveaux.

 »Lorsque le parti alignera les candidats à tous les niveaux, ça voudra justement dire que le parti alignera un candidat président à la République », a-t-il renchéri.

Officiellement dans l’opposition républicaine, le Leader de Bidonville de Kingabwa n’exclut pas l’option de faire les alliances avec d’autres leaders de l’opposition si la vision se croiserait.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Direction de l'Autorité de l'Aviation Civile

RDC : Des dossiers accablants à la Direction de l’Autorité de l’Aviation Civile

Un dossier accablant a été ouvert au parquet accusant la direction générale de l’Autorité de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire