Kintambo/85è anniversaire de St François de Sales : Le Cardinal Ambongo exhorte les fidèles à la correction fraternelle teintée d'amour et patience
Spécial 85 ans St François de Sales : Son Éminence, le cardinal Fridolin Ambongo en appelle à la correction fraternelle assortie d'amour et de patience

Kintambo/85è anniversaire de St François de Sales : Le Cardinal Ambongo exhorte les fidèles à la correction fraternelle teintée d’amour et patience

La correction fraternelle teintée d’amour, de patience avec au passage le respect de la dignité humaine à l’endroit de ses proches. Telle a été la quintessence de l’homélie de son Éminence, le cardinal Fridolin Ambongo lors de son homélie, le dimanche 10 septembre à la paroisse, Saint François de Sales de Kintambo. Ce, à l’occasion de la 85è bougie de cette bâtisse lumière à la hauteur des travaux réalisés par le Comité « 85 ans ».

Saint François de Sales a revêtu sa plus belle robe et comme il fallait s’y attendre l’église a refusé du monde: jeunes de différents groupes de formation, de service, Mamans catholiques, Famille chrétienne, Sainte face de Jésus, les membres de 16 Communautés ecclésiales vivantes de base (CEVB) etc… et jeunes non engagés ont été de la partie.

Kintambo/85è anniversaire de St François de Sales : Le Cardinal Ambongo exhorte les fidèles à la correction fraternelle teintée d'amour et patience

Personne n’a voulu rater cet événement grandeur nature qui n’arrive qu’une fois le quinquennat avec la prestation à la hauteur de la chorale paroissiale sous l’œil vigilant de Bedel Boyele et Jérôme Mwati,respectivement Délégué paroissial de la Liturgie (DPL) et président de la musique sacrée.

 » Ne nous fatiguons pas de la correction fraternelle. J’en appelle à la conscience de tous. Les interpeller seul à seul, puis avec deux ou trois personnes et de surcroît au sein de la communauté. Ne pas les humilier. Mener ce processus avec patience et amour, avec le respect de la dignité humaine. Pas question de croiser les bras sous prétexte de la vie privée d’un proche ou autre. Le devoir de correction fraternelle, de la vie des autres,c’est mon affaire. Tant dans nos familles biologiques, à l’église, dans le milieu professionnel, le giron politique. Ne pas rester insensibles face aux comportements indignes voire scandaleux de notre cercle. Car au dernier jour, certes, la personne concernée va rendra compte mais le Seigneur va nous poser aussi la question. Qu’as-tu fait de l’autre?« , a martelé le prélat congolais.

LA MESURE DE L’ AMOUR, C’EST L’AMOUR SANS MESURE

« Les exigences de l’amour, la charité, c’est la mère de toutes les vertus. Pas de limites, tu ne peux pas offenser quelq’un au nom de la charité. L’accomplissement parfait de la loi, c’est l’amour. Je vous invite fidèles de Saint François de Sales à s’aimer les uns et les autres, se soutenir sans calcul, mesure. La mesure de l’amour, c’est l’amour sans mesure« , a poursuivi l’archevêque métropolitain de Kinshasa.

LE PLAN DE MASSE, UNE RÉALITÉ ET NON UN MYTHE

Le président du Comité 85 ans, Justin Muntumosi, a souhaité la bienvenue au 4è cardinal congolais ainsi que sa suite et a saisi la balle au bond pour passer au peigne fin les différents travaux réalisés au niveau de la paroisse.

« Il s’agit de travaux de réfection, du renforcement et de la modernisation de l’éclairage, du carrelage dans l’espace de l’église et les latéraux, l’aménagement et l’évacuation des eaux de pluies, les gazons. Et aussi, le conflit foncier lié au terrain Kasusula. Faire bon usage des acquis du 85è anniversaire. Quant au plan de masse pour le presbytère , il existe bel et bien et il reste juste de le chiffrer incessamment« , a-t-il souligné.

Le cardinal Fridolin Ambongo, a reçu une légion de cadeaux de la part des groupes et mouvements ainsi que de la famille Kisadila (des chaises pimpant neuf et croix) et une quête spéciale pour la diaconie.

Plusieurs prêtres honoraires de Saint François de Sales ont été au rendez-vous : Espérance Boyndombe, François Madinda, Aura Mambu, Blanchard Mingiendi dit « Empereur » ainsi que les abbés Albert MBole, Grâce Mbomi, Bernard Mimbayi, Jean-Louis Ngimba; les religieux, Louis-Yves Bola, Ben Ngudie, Regis Ngudie, Aldo Nyembo et Valentin Makaya pour ne citer que ceux-ci.

Des personnalités politiques telles que l’ancien bourgmestre de Kintambo, Didier Tenghe Te Litho, le politicien-vedette, Thierry Gafundu, le député national, Paul Balenza et autres ont participé à cette célébration eucharistique.

Nesta Batomene et Joël Kunga

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

kuluna de kinshasa

Kintambo/OUA-Rufidji : Le centre névralgique des Kuluna et la pluie, le facteur X pour dépouiller les citoyens

Le banditisme urbain dit « Phénomène Kuluna » a la peau dure à Kinshasa et la commune …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire