Tshisekedi et Katumbi

Meeting de l’Opposition à la place Sainte Thérèse : « Qui de Félix Tshisekedi et Katumbistes a drainé une grande foule?​ »

Depuis la reprise des manifestations publiques en République Démocratique du Congo,  l’on vient de vivre deux grands meetings du côté de l’opposition politique.

Le premier, ce fut également le premier baptême de feu de Félix Tshisekedi et le second celui de plateforme ensemble pour le changement qui soutient la candidature de Moïse Katumbi à la Présidentielle.

En effet, le mardi 24 avril 2018: « Comme du vivant de son père, Félix Tshisekedi draine une foule immense à Sainte Thérèse » avait titré Matininfos.net, « Un Félix est né. Il est dans la lignée de  son père, Etienne Tshisekedi et a enfin une marque », avait pour sa part titré Le Potentiel, en rapportant que « tout Kinshasa a convergé mardi vers la place Sainte Thérèse de N’Djili pour suivre le premier meeting en public de Felix Tshisekedi en tant que président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ».

Meeting fatshi 24 avri

Pourtant, personne ne lui donnait la chance de conquérir la grande place Sainte-Thérèse de la commune de N’Djili, en organisant une manifestation politique lors d’une journée ouvrable, un mardi.

Meeting fatshi 24 avri

Mais à la conquête du plébiscite, Félix Tshisekedi a réussi son pari avec une belle entrée en scène, en mobilisant de dizaines des milliers des partisans. C’est une véritable démonstration de force, « un pari gagné » pour le fils du sphinx de Limete.

Pour sa part, la plate-forme « Ensemble pour le changement» du candidat déclaré à la présidentielle Moïse Katumbi, a tenu son premier meeting populaire ce samedi 09 juin 2018 toujours à la place Sainte-Thérèse (N’djili). A la différence de Félix qui lui-même était présent, Moïse Katumbi, absent du pays, a été représenté par ses acolytes.

Ensemble pour le changement

Trois podiums, deux grands écrans géants et des instruments de sonorisation ont été installés pour faciliter la cérémonie. Mais l’argent de l’ex-Gouverneur de Katanga n’a pas été suffisant pour faire le plein à Sainte-Thérèse ! Différemment de Félix Tshisekedi, qui, comme du vivant de son père drainait des foules immenses, sans polo, sans bus pour transporter les militants, sans argent à distribuer après la marche,  avait tenu un meeting plus que réussi.

Ensemble pour le changement

Ensemble pour le changement par contre, au rythme de la majorité présidentielle, où  le billet vert circule pour attirer du monde, des polos distribués, n’a pas pu faire mieux que le fils seul (udps) du sphinx de limete.

Ensemble pour le changement

Pour ce samedi, le constat est amer, plus de 30 partis, associations et mouvements Katumbistes qui composent cette plateforme, n’ont pas pu mobiliser  un grand nombre des personnes pour  leur premier test. Seulement un seul terrain sur trois que compte la place Sainte-Thérèse a été rempli.

Ensemble pour le changement

Si  pour certains observateurs, le meeting a été un échec total malgré la mobilisation, pour tant d’autres, cela se justifie par l’absence de leur leader Moïse Katumbi car la majorité des leaders qui composent la plateforme ensemble comme tant d’autres leaders n’ont de poids politique que d’un député national.

Analyse de contenu du message de Félix Tshisekedi et de Moise Katumbi

Félix Tshisekedi n’est pas allé par quatre chemins dans son message. Le président de l’Udps a confirmé sa candidature à la présidentielle des échéances électorales du 23 décembre et a démenti une quelconque nomination de sa personne en qualité de premier ministre.

Félix Tshisekedi - Meeting

« Vous m’avez déjà choisi comme candidat Président de la République lors du Congrès, pourquoi je dois encore être ramené à la Primature ? », s’est interrogé Félix Tshisekedi, fortement ovationné par la foule, avant de souligner que les négociations avec le pouvoir concernent uniquement le rapatriement de la dépouille de son père, décédé depuis le 1er février 2017 à Bruxelles.

Se positionnant comme candidat à la présidentielle, Felix Tshisekedi a déroulé les grandes lignes de son programme d’actions basé sur la social-démocratie. Il s’est engagé, une fois élu Président de la République, à construire un véritable Etat de droit, pour lequel son parti s’est battu et continue de se battre depuis des années.

Pour sa part, Moïse Katumbi, candidat déclaré à la prochaine présidentielle en RDC, a rassuré les militants sur son retour au pays dans les jours qui suivent.

Moise Katumbi

 

« Moi et mon frère Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, nous sommes unis pour une candidature unique de l’opposition à la présidentielle.

Nous ne voulons pas de cette machine à voter, nous refusons le troisième faux penalty. Je sais que vous souffrez. Il n’y a pas d’eau, pas d’électricité, pas de travail. Je reviens bientôt, je serais parmi vous pour mettre fin à votre souffrance », a-t-il déclaré.

Avec l’acquittement de Jean Pierre Bemba et son probable retour en homme libre dans le pays de Lumumba, les enjeux politiques ne cessent de croître. Qui vivra verra!

Carrel Mpotiyolo et Joël Imbole / Matininfos.net

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Judith Suminwa

Gouvernement Suminwa : Enfin la fumée blanche après 2 mois, 6 vice-premiers ministres, 10 ministres d’État, 24 ministres,4 ministres délégués et 10 vice-ministres

Fumée blanche à la cité de l’OUA, la porte-parole du Chef de l’État congolais, Tina …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire