Kinshasa : Gentiny Ngobila rappelle à l'ordre pour la vente des terres

Placé à l’index par la BCC : Gentiny Ngobila, persona non gratta !

La Banque centrale du Congo au président de la l’Association congolaise des banques (ACB) qu’elle a décidé de placer à l’index, à dater du 31 mai, trois agents économiques à savoir : La ville de Kinshasa, Monsieur Ngobila Mbaka et Monsieur Ngoy Mvunzi Jean, respectivement gouverneur et ministre provincial des finances.

Par conséquent, « les établissements de crédit membres de l’ACB doivent s’abstenir de leur offrir les services et facilités, en ce comprise, la déclinaison de toute demande portant sur les opérations de change et de crédit, dont les agents économiques précités seraient donneurs d’ordres ou bénéfiviares, exception faite du rapatriement des devises relatives aux transactions initiées avant la présente décision ainsi que les opérations de recouvrement », instruit Kalubi Kayembe, Directeur de la surveillance des intermédiaires financiers à la BCC.

La ville est difficulté

« Concernant Kinshasa, la situation financière est presque chaotique. La ville a beaucoup de dettes à payer. Nous espérons que le gouvernement central sera suffisamment sensibilisé pour la rétrocession, parce que nous avons des difficultés de fonctionnement. On est obligé de trouver des moyens endogènes pour faire fonctionner la ville. On mobilise les recettes mais les banques récupèrent directement », s’est plaint, autre fois, Gentiny Ngobila.

Avec le manque de rétrocession et le déficit managérial dont fait montre l’exécutif provincial, cette mise à l’index par la Banque centrale est une très mauvaise nouvelle qui risque de paralyser le fonctionnement de la province.

Et ce, si l’on sait que Kinshasa avait une dette de 18 millions de dollars de trois banques commerciales de la place, au départ de Kimbuta. Une situation qui a conduit à l’arrestation de l’ancien ministre provincial de l’économie, Guy Matondo détenu à la prison de Makala.

PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Ferdinand Kambere

RDC : Vers un rapprochement entre la coalition Lamuka et le FCC?

« Le mariage entre les plateformes de l’opposition, tant qu’on tient sur les mêmes objectifs pour …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire